BFMTV

Européennes: le RN de Marine Le Pen privé de salle pour son premier meeting en province

Marine Le Pen, le 19 février 2016. - Patrick Kovarik - AFP

Marine Le Pen, le 19 février 2016. - Patrick Kovarik - AFP - -

La ville de Thor dans le Vaucluse explique n'avoir eu connaissance de la venue de Marine Le Pen que la semaine dernière et refuse de louer sa salle des fêtes pour raisons de sécurité.

Le Rassemblement national a annoncé jeudi avoir saisi la justice en référé après que le maire de la commune du Thor, dans le Vaucluse, où le RN doit tenir un meeting samedi, a refusé de lui louer sa salle des fêtes.

"Nos responsables ont engagé un référé parce le maire n'a aucune raison de nous avoir autorisé la salle puis de nous l'avoir retirée", a dit la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen en marge de ses voeux à la presse, au siège de son parti à Nanterre.
"D'autant que les forces de l'ordre indiquent qu'il n'y a pour eux aucun problème d'organisation et de maintien de l'ordre", a ajouté la responsable du RN, confirmant une information de France Inter.

"Mon meeting aura lieu" assure Le Pen

Sollicité par l'AFP, le maire sans étiquette du Thor, Yves Bayon de Noyer, n'était pas joignable dans l'immédiat. Selon la radio, le maire n'aurait été informé de cette réunion que la semaine dernière et il estime que la salle des fêtes "se trouve dans un cul-de-sac, sans parking, ni grillage", et qu'elle "est trop petite".

Marine Le Pen doit participer à cette réunion publique, la première en province depuis le lancement de la campagne pour les européennes du RN dimanche, avec la tête de liste du RN aux élections européennes Jordan Bardella, et l'ancien ministre LR Thierry Mariani qui a rallié cette liste.

"Mon meeting aura lieu même s'il faut que je le fasse dans la rue", a assuré la chef du RN, accusant "un certain nombre de militants d'extrême gauche qui cherchent à nouveau à semer la perturbation dans cette campagne européenne (comme) dans la campagne présidentielle".

Jeanne Bulant avec AFP