BFMTV

Emmanuel Macron candidat, pourquoi maintenant ?

Fin du faux suspense: Emmanuel Macron annoncera officiellement sa candidature ce mercredi dans un centre d'apprentissage de Bobigny en Seine-Saint-Denis. Une annonce qui n'est pas un hasard du calendrier.

Il a décidé de griller la politesse aux primaires de la droite et de la gauche, mais aussi à François Hollande. Emmanuel Macron, ancien ministre de l'Economie et fondateur du mouvement En Marche! annoncera officiellement sa candidature ce mercredi dans un centre d'apprentissage de Bobigny. 

Si Emmanuel Macron signe là la fin d'un faux suspens concernant sa volonté de s'insérer dans la course de la présidentielle, la date de son annonce n'est pas choisie au hasard. 

>>Peser dans la primaire à droite

Selon Jérémy Trottin, journaliste politique pour BFMTV, Emmanuel Macron espère peser dans la primaire de la droite.

En annonçant sa candidature ce mercredi, le jeune candidat devrait s'inviter dans le dernier débat télévisé de la primaire de la droite et du centre qui a lieu jeudi. Alors que les candidats de droite débattront pour la troisième et dernière fois, Emmanuel Macron sera lui en réunion publique à Marseille. 

"Emmanuel Macron va essayer d'aller décourager les électeurs de gauche qui voudraient aller voter Alain Juppé", analyse François-Xavier Bourmaud, auteur du livre Emmanuel Macron, le banquier qui voulait être roi.

Effectivement l'ancien ministre de l'Economie estimerait avoir plus de chance de remporter des voix dans la présidentielle face à un Nicolas Sarkozy victorieux de la primaire de la droite que face à un Alain Juppé poussé par des électeurs de gauche. 

>>Peser dans la primaire à gauche

Emmanuel Macron a choisi de s'annoncer pile un mois avant la date limite de François Hollande pour faire part de sa candidature à la primaire à gauche. C'est là aussi une volonté de "s'inviter dans le débat à gauche", selon François-Xavier Bourmaud. 

L'ancien banquier lui, ne passera pas par la case primaire.

>>Pressé par son entourage 

L'annonce d'Emmanuel Macron était très attendue dans son entourage. "On lui demandait d'avancer pour montrer son indépendance vis-à-vis des uns et des autres", détaille Ruth Elkrief, journaliste politique pour BFMTV. 

L'énarque a quitté son poste au ministère de l'Economie le 30 août, pour se consacrer pleinement à son mouvement En Marche! lancé en avril dernier. Depuis il s'attelle à lever des fonds et aurait récolté environ 3 millions.

"Mais une candidature, c'est 15 millions d'euros, donc il faut aller le chercher cet argent, il faut donner confiance aux investisseurs qui vous accompagnent et qui veulent vous suivre", éclaire Ruth Elkrief. 

>>Un électron libre 

Enfin avec cette annonce surprise, Emmanuel Macron prouve qu'il est un électron libre et "sort de l'appareil politique, dépasse les cadres fixés", conclut François-Xavier Bourmaud. 

Après l'annonce officielle ce mercredi, une quarantaine de parlementaires et d'élus sont attendus mercredi pour un déjeuner au nouveau siège du presque candidat, rue de l'Abbé-Groult dans le 15e arrondissement de la capitale.

Marine Henriot