BFMTV

Quand Emmanuel Macron accueillait sèchement une demande de Laurence Haïm

Laurence Haïm, en mai 2017.

Laurence Haïm, en mai 2017. - Charles Platiau - AFP

L'ancienne porte-parole d'En Marche!, qui a annoncé la semaine dernière qu'elle quittait ses fonctions, a formulé auprès de l'Elysée une demande un peu spéciale.

Une fin de relation tendue? L'ancienne journaliste de Canal + Laurence Haïm, qui avait décidé en janvier dernier de rejoindre l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron et de se mettre en retrait du journalisme, a finalement annoncé, le 12 juillet, qu'elle quittait ses fonctions au sein de La République en Marche.

Quelques jours plus tard, on apprenait qu'elle avait été recrutée par David Axelrod, ancien conseiller de Barack Obama, et directeur de l'institut d'études politiques de Chicago, pour une nouvelle mission outre-Atlantique.

Mais il semblerait que Laurence Haïm et Emmanuel Macron se soient quittés sur une mauvaise note. Selon le Canard Enchaîné, l'ex-porte-parole d'En Marche! aurait demandé à l'Elysée d'obtenir un poste d'ambassadrice pour services rendus. Ce qui aurait fait bondir le chef de l'Etat, dont la réponse a été plus que tranchante: "Non mais je rêve! Et puis quoi encore". 

Mardi, Laurence Haïm a posté un tweet pour dire "au revoir" à La République en Marche, avant de ne remercier qu'une seule personne: le réceptionniste. 

Selon des informations BFMTV, l'Elysée "dément formellement ces propos" et affirme que "le président n'a jamais répondu cela".

A.S., avec Anne Saurat-Dubois