BFMTV

Le parcours fulgurant d'Ismaël Emelien, le nouveau conseiller spécial d'Emmanuel Macron

Ismaël Emelien, le 13 mai 2017 à Paris.

Ismaël Emelien, le 13 mai 2017 à Paris. - CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Proche d'Emmanuel Macron depuis plusieurs années, Ismaël Emelien s'est vu nommer conseiller spécial du nouveau président à seulement 30 ans. Retour sur un parcours fulgurant.

Il est assez discret, mais son influence dans l'accession d'Emmanuel Macron à l'Elysée est immense. Âgé de 30 ans, Ismaël Emelien est l'un des plus proches du nouveau Président. Il n'est autre que son conseiller en charge de la stratégie, de la communication et des discours, et l'un des principaux artisans du mouvement En Marche.

Investi dans la campagne de Dominique Strauss-Kahn

Les deux hommes se sont rencontrés en 2009, mais l'implication d'Ismaël Emelien dans la politique a démarré trois ans plus tôt. A l'âge de 19 ans, le Grenoblois suit une formation à Sciences Po Paris. Parmi ses professeurs, un certain Dominique Strauss-Kahn, qu'il va épauler pour la primaire socialiste de 2006. Si le candidat échoue aux primaires, Ismaël Emelien n'en sort pas pour autant perdant: il pose ses premières pierres dans le milieu politique.

Il rencontre ensuite Emmanuel Macron lors d'un passage au sein de la Fondation Jean Jaurès, think tank politique, où il se forme à l'analyse de l'opinion et à la stratégie politique. Les deux hommes se retrouvent en 2014 à Bercy, alors qu'Emmanuel Macron est nommé Ministre de l'Economie. A partir de là, ils ne se quittent plus.

"L'un des meilleurs"

Il suit Emmanuel Macron lorsque ce dernier quitte Bercy. Il devient alors l'un des principaux artisans du mouvement En Marche, et reste aux côtés de l'ancien candidat à l'élection présidentielle jusqu'à son accession à l'Elysée. Considéré comme "l'un des meilleurs" stratèges de Paris par Laurent Bigorgne, ami proche d'Emmanuel Macron et directeur de l'Institut Montaigne qui s'est exprimé dans Challenges, Ismaël Emelien se voit désormais récompensé avec un poste-clé à l'Elysée.

Céline Penicaud