BFMTV

Juppé se dit 'très impressionné par la capacité d'écoute" de Macron

Alain Juppé, futur membre du Conseil constitutionnel, rencontre ce vendredi matin Emmanuel Macron avant un grand débat avec les élus girondins.

Bientôt contraint par l'obligation de réserve des membres du Conseil constitutionnel, Alain Juppé a profité d'une de ses dernières sorties comme maire de Bordeaux pour faire passer un message très politique.

L'élu girondin, qui rencontre ce vendredi matin le chef de l'Etat autour d'un petit-déjeuner avec un grand débat devant des élus locaux, n'a pas manqué de montrer une nouvelle fois son affinité pour Emmanuel Macron.

"Je suis très impressionné par la capacité d'écoute du président", a déclaré le futur ex-maire de Bordeaux au micro de BFMTV. Il l'a encore prouvé hier soir à Pessac (...). C'était très impressionnant. Il connait bien les dossiers."

L'autre débat des élections européennes

"Ce grand débat était très utile", a poursuivi l'ancien Premier ministre, qui affirme que plus de 600 pages de doléances ont été recueillies à Bordeaux.

"Toute la question est de savoir ce que seront les suites de ce grand débat, quelles réponses seront apportées à des préoccupations dont beaucoup sont légitimes et dont beaucoup sont aussi contradictoires." 

Alain Juppé a également souhaiter rappeler que le grand débat n'était pas le seul à devoir être mené. "Je souhaite de tout cœur qu'il y en ait un vrai débat européen en mai (...), j'espère qu'il ne sera pas éludé", a-t-il lancé. A l'image du chef de l'Etat, le maire de Bordeaux voit dans le scrutin du 26 mai des élections européennes un choix à faire "entre ceux qui croient vraiment à l'Europe et ceux qui n'y croient pas vraiment, voire pas du tout".

Benjamin Rieth