BFMTV

De nouveaux départs parmi les proches conseillers d'Emmanuel Macron

Sylvain Fort le 13 septembre 2018 à Bagnolet.

Sylvain Fort le 13 septembre 2018 à Bagnolet. - Thomas SAMSON / AFP

Les départs de deux conseillères du cabinet du Président, Ahlem Gharbi et Barbara Frugier, ont été publiés au Journal Officiel du 3 janvier.

Après l'annonce mercredi de la démission prochaine d'un proche d'Emmanuel Macron, Sylvain Fort, en charge de la communication et de ses discours, deux nouveaux départs tombent mal pour le président de la République. Ce jeudi, le Journal Officiel publie deux arrêtés attestant du départ de deux conseillères d'Emmanuel Macron: Barbara Frugier, conseillère communication internationale et Ahlem Gharbi, conseillère technique Afrique du Nord et Moyen-Orient. 

Un arrêté du 29 décembre 2018 "portant cessation de fonctions et nomination à la présidence de la République", publié le 3 janvier, précise les changements suivants:

- "Il est mis fin aux fonctions de Mme Barbara Frugier, conseillère communication internationale, à compter du 1er janvier 2019." Le nom de la ou du remplaçant n'est pas précisé. Cette dernière était déjà dans son équipe de communication lorsque Emmanuel Macron était ministre de l'Economie, de l'industrie et du numérique sous François Hollande. Son départ avait été une première fois évoqué en septembre, sans finalement donner suite. 

- "Il est mis fin aux fonctions de Mme Ahlem Gharbi", conseillère technique Afrique du Nord et Moyen-Orient à compter du 7 janvier 2019. Elle sera remplacée par Marie Philippe. Franco-tunisienne, Ahlem Gharbi a accompagné le président lors de ses premiers déplacements au Maghreb en 2017, précise Jeune Afrique.

Ces annonces interviennent au lendemain de celle concernant Sylvain Fort, directeur de la communication et plume d'Emmanuel Macron, qui devrait intervenir pour sa part d'ici la fin du mois de janvier. En septembre, à la faveur d'une réorganisation du service communication de l'Élysée, ce dernier avait pris la place de Bruno Roger-Petit, lui-même débarqué, à la suite de l'affaire Benalla. D'après Bruno Jeudy, éditorialiste politique à BFMTV, d'autres départs dans l'entourage d'Emmanuel Macron pourraient suivre prochainement. 

Esther Paolini