BFMTV

A Cuba, Hollande pourrait rencontrer Fidel Castro

François Hollande et Fidel Castro se rencontreront-ils le 11 mai prochain, à Cuba?

François Hollande et Fidel Castro se rencontreront-ils le 11 mai prochain, à Cuba? - Philippe Huguen – Archivo Familiar – AFP ; Montage BFMTV

Lors de sa visite historique à La Havane, le 11 mai, François Hollande pourrait rencontrer l'ancien leader cubain, Fidel Castro, sur fond de rapprochement diplomatique entre les deux pays, engagé depuis maintenant un an.

La visite de François Hollande à Cuba, le 11 mai prochain, est en elle-même un événement, mais elle pourrait être marquée par une image forte: celle de la rencontre entre le chef de l'Etat français et l'ancien leader cubain, Fidel Castro.

Une entrevue "à l'étude"

Selon Europe 1, la visite de François Hollande sur l'île caribéenne, une première pour un président français, sera peut-être l'occasion d'une rencontre, elle aussi historique, entre les deux hommes. Si rien n'est décidé pour le moment, cette entrevue serait "à l'étude", d'après Europe 1.

Deux obstacles viennent en effet se heurter à cette rencontre: la santé plus que fragile de Fidel Castro, âgé de 88 ans, et dont les apparitions publiques sont désormais rarissimes, et la diplomatie encore tâtonnante entre Paris et La Havane. Et ce même si Cuba bénéficie à l'heure actuelle d'un relatif climat d'ouverture, depuis le dégel affiché entre l'île et son voisin américain, sous l'impulsion de Barack Obama et du président cubain Raul Castro, au pouvoir depuis 2008. L'Elysée assure que François Hollande serait "ravi" de l'opportunité d'une telle rencontre, avance Europe 1. 

Dîner d'Etat avec Raul Castro

Si le passage de François Hollande à Cuba, qui s'inscrit dans le cadre d'une visite aux Antilles françaises (le président de la République sera le 9 mai en Martinique, et le 10 mai en Guadeloupe) mettra surtout l'accent sur les affaires, puisque le chef de l'Etat participera sur place à un forum économique le matin de son arrivée, l'aspect diplomatique ne devrait pas pour autant être écarté.

Compte tenu de la normalisation en cours dans les relations entre le régime communiste et l'Union européenne, engagée en 2014, il s'avère même essentiel. François Hollande conclura donc sa visite par un dîner d'Etat organisé en son honneur par Raul Castro.

Inauguration du siège de l'Alliance française

Au cours de cette visite éclair, le rapprochement diplomatique entre Paris et La Havane, déjà amorcé par le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius lors de sa visite sur l'île, en mai 2014, passera également par la culture.

En effet, selon le site d'information indépendant basé à Cuba, "14ymedio", tenu par la célèbre blogueuse dissidente Yoani Sanchez, François Hollande profitera de son passage pour inaugurer le nouveau siège de l'Alliance française, à La Havane.

Une visite inaugurale confirmée par Laurent Fabius lui-même le 21 avril, lors d'un point presse au Quai d'Orsay aux côtés du ministre cubain des Relations extérieures, Bruno Rodriguez Parrilla, reçu à Paris. "Nous entretenons avec Cuba un dialogue confiant et partageons les mêmes préoccupations sur de nombreux dossiers", a déclaré Laurent Fabius ce jour-là.

Avant d'indiquer: "Nos relations économiques, universitaires et culturelles sont aussi en plein développement. Nous y attachons une grande importance, comme le rappellera le président de la République lors de sa visite des nouveaux locaux magnifiques de l’Alliance française de la Havane".