BFMTV

Résultats régionales: Pécresse devance Bartolone en Île-de-France

En Île-de-France, l'élection régionale oppose au second tour Claude Bartolone, pour le PS, Valérie Pécresse, représentante de la droite et des centres, et Wallerand de Saint-Just, du Front national.

En Île-de-France, l'élection régionale oppose au second tour Claude Bartolone, pour le PS, Valérie Pécresse, représentante de la droite et des centres, et Wallerand de Saint-Just, du Front national. - Photos: AFP. Montage : BFMTV.com

Dans la région Île-de-France, la candidate de Les Républicains Valérie Pécresse a remporté les élections régionales contre le candidat PS Claude Bartolone. Retrouvez, ville par ville, l'ensemble des résultats sur BFMTV.com pour la région capitale.

L'Ile-de-France, première région de France, gérée par la gauche depuis 17 ans, est tombée dans l'escarcelle de la droite avec la victoire de la liste menée par Valérie Pécresse (Les Républicains) devant celle de Claude Bartolone (PS). Pour le second tour de l'élection régionale en Île-de-France, Valérie Pécresse est créditée de 44% des voix selon nos estimations OpinionWay-B2S contre 42% à Claude Bartolone (PS). Wallerand de Saint-Just, qui mène la liste FN, obtient lui 18% des suffrages.

"L'Ile-de-France, je la rêve conquérante et exemplaire"", a déclaré Valérie Pécresse, rayonnante, dans une allocution de victoire à ses partisans près de son QG dans le VIIIe arrondissement de Paris. "La sécurité et l'emploi seront mes priorités immédiates", a ajouté la députée des Yvelines, qui démissionnera de son mandat pour se consacrer à la région, qu'elle avait échoué à conquérir en 2010 face à Jean-Paul Huchon.

Bartolone reconnaît sa défaite

A 22h05, Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale, a reconnu sa défaite: "Je transmets toutes mes félicitations à Mme Pécresse que j'ai appelée et je souhaite bonne chance à l'Ile-de-France", remerciant ses alliés écologistes et du Front de gauche. Auteur de propos polémiques sur la "race blanche", il a confirmé qu'il remettrait en jeu dès lundi son mandat de président de l'Assemblée nationale, comme il s'y était engagé.

Au premier tour, Valérie Pécresse est arrivée en tête avec 30,5% des voix, devant le président de l'Assemblée nationale (25,2%) et le frontiste Wallerand de Saint Just (18,4%). Pour inverser la tendance, Claude Bartolone doit pouvoir compter sur un important report de voix des écologistes et de la liste Front de gauche, avec qui il a fusionné pour le second tour.

> Retrouvez tous les résultats des élections régionales.