BFMTV
Dossier

Elections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes

Initialement prévues en mars 2021, les élections régionales ont été reportées aux 13 et 20 juin en raison de la pandémie de Covid-19. Laurent Wauquiez, président LR du conseil régional sortant, est candidat à sa réélection en Auvergne-Rhône-Alpes. Face à lui, d'autres candidats : Najat Vallaud-Belkacem (à la tête d'une liste d'alliance PS - PRG - GRS - Cap écologie), Fabienne Grébert (Europe Ecologie Les Verts), Bruno Bonnell (La République en marche et Mouvement radical), Andrea Kotarac (Rassemblement national), Cécile Cukierman (PCF et La France insoumise), Gerbert Rambaud (Debout la France). Alors que l'union des gauches et des écologistes semble compromise, le mouvement Génération.s de Benoit Hamon a annoncé son soutien à la liste EELV. Laurent Wauquiez bénéficie de bons sondages, mais le candidat Les Républicains peine parfois à rassurer son aile modérée. L'épidémie de coronavirus bouleverse les conditions du scrutin, mais aussi la campagne, notamment à Clermont-Ferrand et à Lyon. Testée positive au Covid-19, Najat-Vallaud-Belkacem est contrainte de suspendre sa campagne pendant 10 jours. Ces élections permettent de renouveler les élus du conseil régional et de désigner un nouveau président de région. Depuis 2016 et la fusion des conseils régionaux d’Auvergne et de Rhône-Alpes, l'assemblée délibère à Lyon. Les 204 sièges de conseillers régionaux sont intégralement renouvelés pour six ans, selon un système mixte à finalité majoritaire, c'est à dire proportionnel avec une prime à la liste arrivée en tête. En l'absence de majorité absolue au premier tour, les listes qui atteignent au moins 10% des suffrages exprimés se maintiennent pour un second tour. Il est donc probable que les électeurs doivent choisir entre quatre candidats, dans le cadre d'une quadrangulaire.

Cécile Cukierman, candidate PCF et LFI aux régionales, était l'invitée de Lyon Politiques ce jeudi 25 mars 2021.