BFM Lyon

Régionales en Auvergne-Rhône-Alpes : Bruno Bonnell "très déçu" est éliminé dès le premier tour

Le candidat LaREM pour les élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes Bruno Bonnell a obtenu moins de 10% des voix au premier tour.

C'est un véritable revers pour la majorité présidentielle. Avec seulement 9,87% des suffrages exprimés récoltés au premier tour, Bruno Bonnell, candidat LaREM aux élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes, n'a pas réussi à se qualifier pour le second tour.

Des résultats moins bons que ceux attendus

Les derniers sondages étaient pourtant optimistes avec des projections autour de 15% des intentions de vote, dans un territoire considéré comme "le berceau de la Macronie".

"C'est une vraie claque. Ils avaient l'impression d'être sur une dynamique positive, ils s'attendaient plutôt à créer la surprise, à être troisième. Et là, il reste pour un gros millier de voix la présence au second tour", analyse ce lundi sur BFM Lyon Paul Terra, journaliste à Lyon Capitale.

De son côté, dimanche soir, Bruno Bonnell a déploré sur le plateau de BFM Lyon le très fort taux d’abstention. Dans la région, il atteint 67,41%.

"C’est absolument fou de penser que deux personnes sur trois ne se sentent pas concernées par les élections", a-t-il regretté sur le plateau de BFM Lyon. "Après, pour les militants je ne peux être que très déçu et je leur dis il y aura d’autres combats."

Le président sortant Laurent Wauquiez (LR) est arrivé en tête du premier tour dans la région avec 43,79% des suffrages exprimés. Il est suivi par la liste conduite par Fabienne Grebert (EELV) qui a récolté 14,45%, puis celle d’Andréa Kotarac (RN) avec 12,33% et enfin la liste conduite par Najat Vallaud-Belkacem (union de la gauche) avec 11,4% des suffrages exprimés.

Margot Hutton