BFMTV

Présidentielle: les 9 questions que LaREM va poser aux Français en vue de la campagne de Macron

Le président Emmanuel Macron, le 13 septembre 2021 à l'Elysée

Le président Emmanuel Macron, le 13 septembre 2021 à l'Elysée - Ludovic MARIN © 2019 AFP

Les marcheurs retournent à la rencontre des Français, cinq ans après leur première Grande Marche. Neuf questions vont les aider à dresser un bilan et nourrir les propositions d'Emmanuel Macron, qui ne s'est pas encore déclaré candidat.

Après cinq ans, l'heure du bilan. Les militants de La République en marche lancent à partir de ce week-end une nouvelle opération intitulée "5 ans à l'écoute", au cours laquelle ils comptent aller la rencontre des Français pour les sonder sur leurs impressions autour du quinquennat d'Emmanuel Macron. Et surtout, anticiper leurs attentes, alors que le président sortant n'est pas encore officiellement candidat.

Cette méthode est inspirée du modèle de la "Grande Marche" qui avait marqué la campagne du président sortant, quelques semaines après son lancement en mai 2016. Ou encore la "Grande Marche pour l'Europe" en 2018, à un an des élections européennes.

Le slogan de LaREM en vue de 2022 est dévoilé ce mercredi 20 octobre 2021
Le slogan de LaREM en vue de 2022 est dévoilé ce mercredi 20 octobre 2021 © LaREM

Une série de neuf questions

Voici les questions que les militants s'apprêtent à poser aux Français.

  1. "Cela va faire 5 ans qu’Emmanuel Macron est président. Avez-vous l’impression que depuis 2017 la France a plutôt avancé, ou plutôt reculé?"
  2. "Qu’est-ce qui vous a le plus plu, dans ce quinquennat?"
  3. "Qu’est-ce qui vous a le plus déçu ou irrité, dans ce quinquennat?"
  4. "Et sur votre territoire (votre commune ou votre département), en particulier, qu’est ce qui a changé?"
  5. "Quelle est doit être à vos yeux la priorité du prochain quinquennat?"
  6. "Imaginez que vous devenez président de la République demain matin. Quelle est la mesure la plus importante que vous prenez? (si nécessaire, encouragement à réfléchir sans contraintes)"
  7. "Comment, en un seul mot, qualifieriez-vous votre sentiment par rapport à l’avenir?"
  8. "Quelle est votre plus grande inquiétude, pour votre avenir personnel ou celui de vos enfants?"
  9. "Quelle est votre plus grande source d’espoir, pour votre avenir personnel ou celui de vos enfants?"

"Depuis cinq ans, on a agi, on a un bilan que les marcheurs et les marcheuses ont envie d'aller promouvoir auprès de nos concitoyens, mais qu'on va aller porter avec bcp d'humilité", a expliqué Stanislas Guerini à BFMTV mercredi dernier, lors d'une réunion avec des militants. Objectif affiché, pour le parti: "Écouter ce que les gens ont à à nous dire de ce que nous avons fait, de ce que nous n'avons pas fait aussi, ce qu'ils auraient aimé voir dans ce quinquennat."

Thomas Soulié avec Nina Jackowski