BFMTV

Édouard Philippe, personnalité politique préférée des Français selon un sondage

Edouard Philippe lors de la passation des pouvoirs le 3 juillet 2020 avec Jean Castex

Edouard Philippe lors de la passation des pouvoirs le 3 juillet 2020 avec Jean Castex - Ludovic Marin © 2019 AFP

D'après le nouveau baromètre Elabe réalisé pour Les Echos, l'ex-Premier ministre recueille 57% d'opinions positives à son égard. Il détrone ainsi Nicolas Hulot.

Edouard Philippe a toujours la cote. Dans le dernier classement Elabe des personnalités politiques, où il fait sa première apparition, Édouard Philippe arrive en tête. Réalisé pour Les Échos et Radio Classique, ce baromètre diffusé ce jeudi crédite l'ancien Premier ministre de 57% d'opinions positives. Fin juillet déjà, l'institut de sondage Ipsos lui conférait le même titre.

Exception faite de Nicolas Hulot, qui atteignait un score supérieur lorsqu'il venait d'être nommé ministre de la Transition écologique (61% en juillet 2017), la performance d'Édouard Philippe n'a pas d'équivalent. C'est une impressionnante percée pour celui qui, il y a à peine plus d'un mois, occupait encore l'hôtel Matignon.

La popularité dont le maire du Havre a pu jouir durant l'épidémie de Covid-19 est donc loin de se démentir. Il reste à voir s'il en fera quelque chose - et au service de qui - d'ici l'élection présidentielle de 2022.

Approuvé à droite... et à gauche

Parmi les catégories partisanes de Français sondés, seuls les sympathisants du Rassemblement national sont une minorité (41%) à apprécier le maire du Havre. Assez logiquement, parmi ceux qui se disent soutiens de La République en marche, ils sont 93% à en avoir une bonne image.

Chez les sympathisants de droite, 72% approuvent "l'ex-lieutenant d'Alain Juppé", et à gauche, ils sont 55%. Le signe que malgré son choix de rejoindre Emmanuel Macron, Édouard Philippe préserve ses liens avec l'électorat Les Républicains. C'était l'un de ses principaux atouts à Matignon, en tant que rabatteur de voix LR pour LaREM. Il reste toutefois dépassé par Nicolas Sarkozy et Roselyne Bachelot chez les personnalités de droite.

Bachelot, ministre la plus populaire

La ministre de la Culture fait d'ailleurs figure de favorite au sein du nouveau gouvernement, celui de Jean Castex. Au global, cette proche de François Fillon recueille 49% d'opinions positives. Elle est ex æquo avec Nicolas Hulot.

À titre de comparaison, la nouvelle ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, et le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, suscitent un accueil beaucoup plus timoré (ils sont respectivement crédités de 14 et 12% d'opinions positives). Le tonitruant Eric Dupond-Moretti, devenu garde des Sceaux, atteint les 30%, tout en recueillant 41% d'image négative.

Quant à Gérald Darmanin, porteur d'une ligne droitière plutôt raccord avec la tendance générale de la population française sur un certain nombre de thèmes, il ne suscite que 20% d'adhésion selon le baromètre Elabe. 46% des sondés nourrissent une image négative de l'élu de Tourcoing, qui fait toujours l'objet d'une plainte pour viol. La charnière régalienne d'Emmanuel Macron semble devoir encore faire ses preuves.

Jules Pecnard Journaliste BFMTV