BFMTV

Edouard Philippe, personnalité politique préférée des Français selon un sondage

Edouard Philippe le 2 juillet 2020 à Paris

Edouard Philippe le 2 juillet 2020 à Paris - Ludovic Marin © 2019 AFP

L'ancien Premier ministre a vu sa côte de popularité grimper en flèche depuis sa démission.

Alors qu'il a quitté Matignon au sommet de sa popularité, avec 51% d'opinions favorables, Edouard Philippe poursuit son ascension dans le cœur des Français. Selon le baromètre de l'action politique réalisé par l'institut de sondage Ipsos pour Le Point, l'ancien Premier ministre engrange 56% d'avis positifs ce mois-ci. Il devient ainsi la personnalité politique la plus populaire auprès des Français.

L'actuel maire du Havre fait carton plein auprès des centristes, qui sont 86% à lui accorder leur opinion favorable. Sa côte de popularité grimpe également à droite, où il dispose de la faveur de 78% des sympathisants. Edouard Philippe semble même relativement apprécié par l'électorat d'extrême gauche, auprès duquel il récolte 40% d'avis positif.

Une entrée timide pour Jean Castex

Le nouveau Premier ministre réalise quant à lui une entrée timide dans le paysage politique et récolte 33% d'opinions favorables, selon le baromètre Ipsos. C'est un peu mieux que ce qu'avait engrangé Edouard Philippe au début de son mandat en 2017 (31%).

En revanche, les sondés se montrent plus sévères avec Jean Castex qu'envers son prédécesseur, puisque le nouveau locataire locataire de Matignon pâtit de 27% d'opinions défavorables. Les sympathisants LaREM sont quant à eux 58% à porter un jugement positif sur son action.

La popularité d'Emmanuel Macron stagne

De son côté, Emmanuel Macron voit sa côte de popularité stagner malgré le remaniement. Le président de la République récolte 39% d'avis favorable auprès des sondés: il gagne ainsi un point par rapport au précédent baromètre Ipsos.

La défiance envers le chef de l'Etat tend néanmoins à se tasser. Les opinions défavorables à l'égard d'Emmanuel Macron ont ainsi reculé de 3 points pour atteindre les 56% ce mois-ci.

Maëllyss Hedin Journaliste BFMTV