BFMTV

Déconfinement, phase 3: ce que Macron prépare pour son allocution prévue dimanche 

Emmanuel Macron lors de ses voeux aux Français le 31 décembre 2017

Emmanuel Macron lors de ses voeux aux Français le 31 décembre 2017 - AFP

L'allocution d'Emmanuel Macron prévue dimanche à 20h sera l'occasion de dresser un bilan de cette crise sanitaire inédite qui semble toucher à sa fin, mais cela permettra également au chef de l'Etat d'ouvrir la troisième étape du déconfinement avant le début de l'été.

Deux semaines après le début de la deuxième phase du déconfinement, Emmanuel Macron clôturera la séquence "crise sanitaire" en s'adressant aux Français lors d'une allocution dimanche soir à 20 heures.

Selon nos informations, le chef de l'Etat devrait porter un regard panoramique sur l'ensemble de la gestion gouvernementale de la crise. Ce discours devrait être articulé "autour de trois axes", confiait ce jeudi un pilier de la majorité à BFMTV: "Le déconfinement, l'éducation et la jeunesse, puis le séparatisme et les fractures dans le pays". Un point que ne confirme pas l'Elysée. 

Définir les contours de l'étape 3 du déconfinement

Deux jours avant sa prise de parole, Emmanuel Macron réunira vendredi le Conseil scientifique, puis un Conseil de défense pour faire le point sur la crise sanitaire, et évoquer d'éventuelles mesures d'assouplissement.

Selon plusieurs sources, les contours de cette nouvelle étape du déconfinement seront bien annoncés par le chef de l'Etat ce dimanche.

"Ce sera un discours positif, certes grave sur l'économie, mais qui doit donner de l'espoir, les fameux 'jours heureux'", indique un conseiller ministériel.

Mais en coulisses, un ministre pousse pour que cette allocution présidentielle aille au-delà de la seule étape du déconfinement.

"Les Français n'attendent pas le président juste sur la réouverture des restaurants", confie-t-il, ajoutant que le point central de la prise de parole "ne peut pas être le déconfinement. Il faut qu'Emmanuel Macron crée le cadre des quatre ou cinq sujets importants pour rassembler les bonnes volontés". 

Cette intervention du président de la République est loin de faire l’unanimité au sein du groupe LaREM. Certains accusent Emmanuel Macron de "vouloir juste exister et annoncer enfin de bonnes nouvelles", rappelant que "tout ce qui est rare est précieux". Une députée LaREM estime qu'"il fallait attendre début juillet pour vraiment tout dévoiler".

Écoles, vacances et réouverture des frontières

Selon nos informations, Emmanuel Macron devrait aborder la question de l'école. Le président pourrait, en particulier, évoquer l’allègement voire la suppression du protocole sanitaire dans les établissements scolaires, en raison duquel très peu d’enfants peuvent actuellement être accueillis à l’école.

Selon un ministre, c'est devenu un sujet très politique auquel l'opinion publique est particulièrement sensible. Selon lui, il n'y a désormais quasi plus ou peu de méfiance face au virus à l'école et le protocole sanitaire est devenu un fardeau pour l'organisation des parents. L'exécutif n'aurait donc que des points à marquer à lever les barrières encore en place dans les établissements scolaires.

Mais Emmanuel Macron devrait aussi aborder la question des vacances, alors que le mois de juin est déjà bien entamé et que se profile la saison touristique. Il pourrait par exemple annoncer l'allègement du protocole sanitaire sur les plages.

Enfin, le chef de l'Etat devrait évoquer la question de la réouverture des frontières, alors que la France s'est prononcée en faveur de la réouverture des frontières intérieures de l'Europe à compter du 15 juin, sans quatorzaine pour les voyageurs. Mais elle a souligné qu'elle appliquerait "la réciprocité" si jamais certains pays imposaient des quarantaines à ses ressortissants.

Elisa Bertholomey avec Jeanne Bulant