BFMTV

Benoît Hamon: "Le Smic a plus augmenté sous Sarkozy que sous Hollande"

Le Smic sera revalorisé de 0,93% dès le 1er janvier prochain, passant de 9,67 à 9,76 euros brut de l’heure, sans "coup de pouce". Une augmentation mécanique que Benoît Hamon a commenté ce lundi, en critiquant l'action gouvernementale.

La revalorisation du Smic sera de 0,93% au 1er janvier, soit une augmentation de 11 euros net par mois. C'est donc une nouvelle année sans "coup de pouce" pour les salariés rémunérés au Smic. Benoît Hamon a critiqué cette décision ce lundi après l'annonce de l'exécutif.

"Nicolas Sarkozy aura plus augmenté le Smic sous son quinquennat que François Hollande", a taclé le candidat à la primaire de la gauche.

L'ancien ministre de l'Education met cette hausse légale sur le compte de "la pression du Medef, à laquelle ce gouvernement a été sensible du début jusqu’à la fin sur le thème du ‘n’alourdissons pas le coût du travail'".

"C’est une forme de surdité à l’appel de ceux qui disent qu’aujourd’hui on a beau travailler, avec le Smic on ne vit pas. C'est une forme d’indifférence aux situations sociales des plus modestes", a-t-il fustigé, se disant désespéré face à cette situation.

Depuis le début du mandat de François Hollande, le salaire minimum a augmenté de 56 euros.

dossier :

Benoît Hamon

Marie-Caroline Meijer