BFMTV

Avant la COP26, Emmanuel Macron rappelle que "rien n'est jamais écrit" à l'avance

Le président français Emmanuel Macron (Photo d'illustration).

Le président français Emmanuel Macron (Photo d'illustration). - Aris OIKONOMOU © 2019 AFP

Emmanuel Macron se trouve à Rome pour le G20 avant de s'envoler vers Glasgow, en Ecosse, et la COP26. Il a livré ses attentes autour de ce sommet international consacré aux problématiques climatiques au "JDD" ce dimanche.

Samedi soir, à Rome où il participe au G20 jusqu'à ce dimanche, Emmanuel Macron a glissé quelques mots au JDD, paru ce dimanche. Il y a évoqué la COP26 à Glasgow, destination vers laquelle il s'envolera dans quelques heures.

"Je tiens à dire que rien n’est jamais écrit avant une COP", a-t-il posé, en prévision de ce sommet international consacré à l'écologie. "N'oublions pas qu'à Paris, en 2015, rien n'était joué à l’avance", a-t-il martelé.

Passage éclair

S'il doit prononcer un discours sur place dès le milieu de l'après-midi ce dimanche, le séjour écossais du président de la République s'annonce éclair: à peine y restera-t-il quelques heures.

Cependant, en plus de sa prise de parole, il participera, aux côtés du prince Charles et de Mohamed Ould Ghazouani, président de la Mauritanie, à une réunion portant sur l'un des grands projets inscrits à l'agenda international: la mise sur pied d'une "Grande muraille verte" - une initiative avancée par l'Union africaine - afin de contrer la désertification du continent, et plus particulièrement du Sahel.

Robin Verner
Robin Verner Journaliste BFMTV