BFMTV
Politique

Affaire Penelope Fiilon: le candidat LR fixé sur son avenir judiciaire dès ce jeudi

François Fillon lors de son meeting à Compiègne, le 15 février 2017.

François Fillon lors de son meeting à Compiègne, le 15 février 2017. - François Nascimbeni - AFP

Le parquet financier s'apprêterait à communiquer sur les conclusions de l'enquête préliminaire concernant l'affaire d'emplois présumés fictifs dans laquelle est englué François Fillon.

François Fillon, impliqué dans une affaire d'emplois présumés fictifs, devrait être fixé par le parquet national financier sous 48 heures du sort que lui réserve la justice. Invité de BFMTV, le rédacteur en chef du Journal du Dimanche Laurent Valdiguié a laissé entendre que la procureure du PNF Eliane Houlette, en charge du dossier, pourrait communiquer dès demain jeudi sa décision.

"On sait qu'elle a deux possibilités: soit d'ouvrir une information, soit de le citer directement en correctionnelle", a-t-il affirmé, écartant à coup sûr l'hypothèse d'un classement sans suite de l'affaire.

Si cette décision peut être rendue si rapidement, c'est parce que le rapport de la police concernant l'enquête préliminaire aurait été rendu ce mercredi au parquet financier.

"On sait que le parquet financier s'apprête à faire un communiqué expliquant en détail les raisons pour lesquelles cette enquête express, en vingt jours, aurait dégagée des charges" contre François Fillon, a expliqué Laurent Valdiguié.

Dans sa stratégie de défense, François Fillon avait pris soin mettre en doute la compétence du PNF dans ce genre d'affaires comme pour mieux préserver sa candidature de la décision à venir. Reste à savoir ce que décideront ses amis politiques, calmés pour l'heure par les soutiens affichés de Nicolas Sarkozy ou d'Alain Juppé.

En cas de condamnation, le candidat à l'élection présidentielle risque jusqu'à 10 ans de prison et un million d'euros d'amende, ainsi qu'une peine d'inéligibilité. 

Florian Huvier