BFMTV

A Bordeaux, Edouard Philippe assure à Alain Juppé qu'il a "toujours adoré bosser" avec lui 

Edouard Philippe et Alain Juppé à Bordeaux.

Edouard Philippe et Alain Juppé à Bordeaux. - BFMTV

Ex-bras droit d'Alain Juppé, Edouard Philippe s'est rendu à Bordeaux ce vendredi après-midi. Pour la première fois depuis son arrivée à Matignon, le Premier ministre s'est affiché aux côtés du maire de la ville, son ancien mentor. Les deux hommes se sont rendu compliment pour compliment devant la presse.

C'était la première fois que les deux hommes politiques s'affichaient ensemble depuis la nomination d'Edouard Philippe à la fonction de Premier ministre en mai dernier. Et il est apparu ce vendredi, lors du déplacement du chef de gouvernement à Bordeaux, que ses nouvelles fonctions à la tête de l'exécutif et aux côtés d'Emmanuel Macron n'ont pas altéré ses relations avec son ancien mentor, Alain Juppé.

Aux côtés du maire de Bordeaux, Edouard Philippe a complimenté son voisin devant la presse: "J’ai toujours été extrêmement heureux de venir à Bordeaux au cours de toutes ces années. Et chacun sait ce que je pense de celui que j’ai longtemps appelé ‘le patron’ en effet." Se tournant alors vers l'élu girondin, il a poursuivi:

"Je vous appelais ‘le patron’, patron, parce que j’ai appris en vous regardant, et parce que j’ai beaucoup aimé travailler avec vous, et que cette expérience accumulée, cette fidélité assumée est constitutive de ce que je suis aujourd’hui."

"La relève est assurée", selon Alain Juppé

Saisissant la balle au bond, Alain Juppé a souri: "Je suis beaucoup moins désagréable que ce qu’on dit." Ce qu'Edouard Philippe a voulu confirmer: "C’est-à-dire que si vous étiez aussi désagréable que ce qu’on dit, je n’aurais pas travaillé avec vous! Et j’ai toujours adoré bosser avec vous. Et tout le monde le sait."

"Et réciproquement", a commenté Alain Juppé. L'ex-Premier ministre de Jacques Chirac a montré qu'il appréciait la séquence: "J'ai été sensible aux paroles qu'il a eues à mon égard". Plus largement, il a lancé: "C'est un sentiment de satisfaction, la relève est assurée". 

Robin Verner