BFMTV

Rémi Fraisse : le gendarme qui a lancé la grenade envisage de porter plainte contre Mélenchon

Rassemblement en hommage à Rémi Fraisse le 26 octobre 2016 à Toulouse

Rassemblement en hommage à Rémi Fraisse le 26 octobre 2016 à Toulouse - ERIC CABANIS / AFP

L'avocat du gendarme reproche au leader de la France insoumise d'avoir évoqué un "assassinat" alors que plusieurs enquêtes "ont conclu à l'accident".

Alors que Bernard Cazeneuve a décidé de porter plainte contre Jean-Luc Mélenchon pour diffamation, après ses propos sur la mort de Rémi Fraisse, c'est au tour du gendarme qui a lancé la grenade ayant causé la mort du jeune militant en 2014 de menacer d'attaquer en justice le leader de La France insoumise. 

Lors d'une réunion publique en fin de semaine à Marseille, où il est candidat aux législatives dans la 4e circonscription, Jean-Luc Mélenchon a de nouveau accusé l'ancien ministre de l'Intérieur d'être responsable de "l'assassinat" de Rémi Fraisse, selon des propos diffusés ce dimanche dans un reportage de l'émission "C politique" sur France 5.

"Mon client est blessé par ces propos", a confié au Parisien Me Jean Tamalet, l'avocat du gendarme. "Parler d’assassinat revient à le traiter d’assassin. Alors même que trois enquêtes, particulièrement fouillées, ont conclu à l’accident", a-t-il rappelé. 

L'avocat a par ailleurs estimé que "des excuses seraient les bienvenues", "sans quoi mon client saisir le Parquet", a-t-il prévenu.

Rémi Fraisse est un jeune militant écologiste tué en 2014 par le jet d'une grenade de gendarmes près du chantier controversé de retenue d'eau à Sivens dans le Tarn, alors que Bernard Cazeneuve était ministre de l'Intérieur.

Mélanie Rostagnat