BFMTV

L'agression d'un anti-mariage homo sans lien avec son engagement militant

-

- - -

Un militant UMP, connu pour son engagement contre le mariage homosexuel, a été agressé samedi à l'aube dans le centre de Paris, mais cette violente agression n'a aucun lien avec son activité militante.

Un militant UMP, connu pour son engagement contre le mariage homosexuel, a été agressé samedi à l'aube dans le centre de Paris, mais cette violente agression n'a aucun lien avec son activité militante.

L'agression a enflammé les réseaux sociaux dans la journée, où beaucoup de militants partageant les positions de la victime ont laissé entendre qu'elle ne devait rien au hasard. Mais la police a affirmé que le déclencheur avait été un échange de "mauvais regards".

Selon la police, Samuel Lafont, 25 ans, a été agressé samedi vers 6 heures du matin près du carrefour de l'Odéon, où il se trouvait en compagnie de deux autres personnes. Il a été roué de coups et a reçu un coup de couteau à la jambe, selon une source de l'AFP.

"J'ai reçu 4 coups de couteau ce matin. Hospitalisé. Bloc opératoire cet après-midi", affirmait de son côté à la mi-journée la victime sur son compte twitter.

Samuel Lafont maintient la violence de l'agression et confirme avoir reçu des menaces.

Pour ceux qui crient au mensonge, ou l'AFP qui n'a pas cherché bien loin, je posterai les photos de chacune des plaies.
— Samuel Lafont (@Samuel_Lafont) 13 avril 2013

Je ne connaissais pas les agresseurs. Mais j'ai bien reçu des menaces. Et j'ai bien été agressé avec mes amis ce matin.
— Samuel Lafont (@Samuel_Lafont) 13 avril 2013

Aucun lien entre son engagement et l'agression

L'attaque, filmée par des caméras de vidéosurveillance, a été "violente", a indiqué la source policière. Mais le mobile était purement crapuleux, sans lien avec l'activité militante du jeune homme, a-t-elle insisté. Au moment de l'agression, les trois personnes ne portaient aucun signe distinctif pouvant laisser apparaître leur engagement politique ou associatif, a-t-on précisé.

Samuel Lafont, membre du conseil national de l'UMP mais aussi de l'Uni, syndicat étudiant de droite, avait participé vendredi soir à la manifestation des opposants au mariage pour tous qui a réuni plusieurs milliers de personnes aux abords du Sénat.

La Manif pour tous, collectif opposé au mariage homosexuel, relève que l'agression de Samuel Lafont est intervenue "quelques heures après des appels lancés contre lui sur les réseaux sociaux".

À LIRE AUSSI:

>> Les anti-mariage homo fustigent un "déni de démocratie"

>> Mariage homo: "Hollande veut du sang"

>> Le mariage homo de nouveau à l'Assemblée mercredi

>> Mariage homo: les opposants se désinhibent

>> Trois fois plus d'agressions homophobes en 2012 qu'en 2011

>> Mariage homo: l'UMP maintient la pression au Sénat, Civitas aussi

>> Mariage homo adopté au Sénat: la gauche salue la "belle victoire"

S. A. avec AFP