BFMTV

Mariage homo adopté au Sénat: la gauche salue la "belle victoire"

Dans l’hémicycle, la garde des Sceaux Christiane Taubira a salué le "renforcement du pacte républicain".

Dans l’hémicycle, la garde des Sceaux Christiane Taubira a salué le "renforcement du pacte républicain". - -

REACTIONS - Le Parti socialiste félicite "le renforcement du pacte républicain". La droite fustige la "rupture sociétale". Le tour des réactions après l'adoption du projet de loi ouvrant au mariage homosexuel par le Sénat.

La controverse se poursuit. Le projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples homosexuels a été adopté par le Sénat vendredi. La nouvelle, saluée dans les rangs de gauche, ne réjouit pas la droite. Frigide Barjot, chef de file des "anti", a déjà appelé à une nouvelle manifestation nationale. Le tour des réactions politiques.

"Vous avez renforcé le pacte républicain"

Dans l’hémicycle, la garde des Sceaux Christiane Taubira a félicité le "renforcement du pacte républicain". "Il y a en chacun d'entre nous une émotion profonde qui emplit l'hémicycle lui-même et nous ressentons le climat qui nous enveloppe en ce moment. Vous avez renforcé le pacte républicain, nous reconnaissons simplement la pleine citoyenneté des couples homosexuels", insiste la ministre.

De même, la sénatrice EELV Esther Benbassa n’a pas caché son enthousiasme sur le réseau social Twitter. "Que le temps soit doux à la hauteur de vos amours, de vos désirs", écrit-elle avec poésie.

#loi mariage pour tous votee. Le printemps sera riche en mariages. que le temps soit doux a la hauteur de vos amours, de vos desirs. Enjoy.
— Esther Benbassa (@EstherBenbassa) 12 avril 2013

"Une rupture sociétale"

Interrogé par BFMTV, la ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti a salué une "belle victoire", soulignant les avancées sociales que l’adoption de ce projet de loi représente. Les enfants, déjà élevés par des couples homosexuels, pourront bénéficier d’une protection juridique.

Le vote à main levé est mis en cause par la droite. Gérard Longuet, sénateur UMP, virulent contre le texte, évoque "une erreur technique" imposée par le président du Sénat. Selon lui, "le débat a pouvé qu’il y avait beaucoup plus de questions que de réponses. Le sujet n’est pas clos". "La bataille continue", assure-t-il au micro de BFMTV.

"Vous ajoutez une rupture sociétale à une crise sociale, ne croyez pas que le vote de la loi n'effacera pas cette rupture", avertit pour sa part l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin. Voté ou pas, le projet n'a pas fini de diviser.


A LIRE AUSSI:

>> Mariage homosexuel: le ton monte au Sénat

>> Mariage homo: l'UMP maintient la pression au Sénat, Civitas aussi

L. B.