BFMTV

Gilets jaunes: Christophe Dettinger placé sous bracelet électronique

Christophe Dettinger.

Christophe Dettinger. - BFMTV

Christophe Dettinger, condamné à un an de prison ferme, a été placé sous bracelet électronique ce lundi matin pour purger la fin de sa peine.

Christophe Dettinger a passé sa dernière nuit au centre de semi-liberté de Corbeil-Essonnes. L'ancien boxeur, condamné à un an de prison ferme pour avoir frappé deux gendarmes, a été placé ce lundi matin sous bracelet électronique, a appris BFMTV auprès de son avocate, confirmant une information de RTL.

Christophe Dettinger, assisté de son avocate, avait fait cette demande le 24 mai dernier auprès d'une juge d'application des peines du tribunal d'Evry.

"C'est une modalité d'exécution de la peine", réagit Me Laurence Léger. "C'est un soulagement, il va retrouver sa vie de famille." Avec des remises de peine dont il va pouvoir bénéficier, la condamnation de Christophe Dettinger arrivera à son terme le 6 août.

Administration pénitentiaire favorable

Le 13 février dernier, Christophe Dettinger a été condamné à 30 mois de prison, dont un an ferme, pour des violences commises sur des gendarmes lors d'une manifestation parisienne des gilets jaunes. Il a été placé le 20 février dans un centre de semi-liberté pour purger sa peine d'où il pouvait sortir chaque matin pour aller travailler à la mairie d'Arpajon, en Essonne.

La juge s'est appuyée sur la situation personnelle et professionnelle de Christophe Dettinger pour accéder à sa demande de placement sous bracelet électronique. L'administration pénitentiaire avait également donné un avis favorable.

Justine Chevalier