BFMTV

Fête des Lumières: périmètre, forces de l'ordre, circulation...les détails du dispositif de sécurité

La préfecture a dévoilé ce lundi le dispositif de sécurité pour les quatre soirées de la Fête des Lumières du jeudi 5 au dimanche 8 décembre à Lyon.

Une nouvelle Fête des Lumières sous haute sécurité. Comme les années précédentes, la préfecture a renouvelé son dispositif de sécurité pour la Fête des Lumières à Lyon du 5 au 8 décembre prochain

Au total, 1.200 policiers, gendarmes, pompiers et secouristes seront mobilisés pendant ces quatre jours de festivité. La préfecture a également indiqué ce lundi qu'un hélicoptère ainsi que des équipes de démineurs, des bateaux de pompiers et de gendarmes sur le Rhône et la Saône et des chiens détecteurs d'explosifs seront présents. 

Une brigade anti-drone

Nouveauté du dispositif de sécurité cette année: le préfet a pris un arrêté interdisant le survol des drones durant les quatre jours de fête. Une brigade de la gendarmerie sera chargée de faire respecter cette interdiction. 

Le périmètre sera également légèrement modifié cette année pour intégrer le secteur de la Basilique de Fourvière, en plus du Vieux-Lyon, de la Presqu'île et du parc de la Tête d'Or. Au total, une quarantaine de points d'entrée seront répartis autour de ce périmètre avec des contrôles à l'entrée. 

Des restrictions de circulation 

A l'intérieur de ces zones, la circulation sera interdite aux automobiles, aux deux-roues, aux vélos et aux trottinettes de 18h à minuit de jeudi à dimanche. Une soixantaine de dispositifs anti-bélier seront par ailleurs installés.

L'accès aux parkings Terreaux, Célestins, Bellecour, Tupin, Saint-Antoine, Saint-Jean, Antiquaille, Grôlée seront interdits dès 17h. Idem pour les parkings Hôtel de ville, Bourse, République et Antonin Poncet à partir de 19h. Pour ces derniers, il sera cependant possible de récupérer son véhicule et d'en sortir tout au long de la soirée. 

Pour se garer, les parkings de la plaine des jeux et du palais des sports verront leur capacité augmenter de plusieurs centaines de places.

Benjamin Rieth