BFMTV

Aisne: 6 mois de prison avec sursis pour un "gilet jaune" ayant frappé un gendarme

À la suite de l'agression, le lieutenant de gendarmerie avait été hospitalisé pour des examens.

À la suite de l'agression, le lieutenant de gendarmerie avait été hospitalisé pour des examens. - AFP

Mardi, un "gilet jaune" a été condamné à six mois de prison avec sursis pour avoir frappé un gendarme.

Un manifestant membre des "gilets jaunes" a été condamné mardi à six mois de prison avec sursis par le tribunal de Laon (Aisne) pour avoir frappé un lieutenant de gendarmerie, a-t-on appris mercredi auprès du parquet.

Lundi, cet homme de 32 ans participait à un mouvement de blocage à Viry-Noureuil. Lorsque le gendarme, chargé de la sécurisation de la zone, a voulu retirer une barrière, il "s'est approché de lui et lui a porté un coup de poing", a déclaré le procureur de Laon, Baptiste Porcher. 

Cet habitant de l'Aisne sans casier judiciaire était jugé en comparution immédiate.

À la suite de l'agression, le lieutenant avait été hospitalisé pour des examens, selon des gendarmes.

B.L. avec AFP