BFMTV

Affaire Fillon: le procès renvoyé à mercredi en raison de la grève des avocats

BFMTV

En raison de la grève des avocats contre la réforme des retraites, le procès des époux Fillon et de Marc Joulaud est renvoyé au mercredi 26 février.

Aussitôt ouvert, aussitôt renvoyé. Le procès de l'ancien Premier ministre François Fillon, de son épouse Penelope et de son ancien suppléant Marc Joulaud pour des soupçons d'emplois fictifs de Penelope Fillon a été renvoyé à mercredi prochain.

Le tribunal correctionnel de Paris a fait droit à une demande de renvoi de la défense, qui sollicitait le report de la première journée du procès prévu jusqu'au 11 mars, en soutien à la grève des avocats contre la réforme de leur régime autonome de retraite.

Les prévenus encourent jusqu'à 10 ans de prison

Le procès reprendra à 13h30 mercredi, deuxième journée d'audience prévue. Les trois prévenus encourent dix ans d'emprisonnement, de lourdes amendes et des peines d'inéligibilité. Leurs avocats plaideront la relaxe.

Après une campagne phagocytée par cette affaire, François Fillon, 65 ans, avait quitté la politique sur son échec cuisant au premier tour de la présidentielle, le 23 avril 2017. Reconverti dans la finance, il assure que "les preuves" de la réalité du travail de son épouse "seront apportées".

Les Fillon sont également poursuivis pour recel et complicité d'abus de biens sociaux, pour l'emploi de "conseiller littéraire" obtenu par Mme Fillon à la Revue des deux mondes, propriété de Marc Ladreit de Lacharrière, ami de François Fillon, payé 135.000 euros entre 2012 et 2013.

H.G. avec AFP