BFMTV

South Park: les nouvelles explications de Netflix sur l'absence de certains épisodes

South Park

South Park - Comedy Central

La plateforme a d'abord expliqué que certains épisodes étaient censurés en France. Avant de fournir une autre version.

Netflix change de version. Lundi soir, quelques heures après avoir expliqué l'absence de certains épisodes de South Park à cause d'une censure appliquée il y a des années, la plateforme est revenue sur ses propos dans un nouveau message:

"Dans notre précédent tweet, nous avons partagé une explication erronée. Les épisodes de South Park disponibles sur Netflix sont, tout simplement, ceux que les ayant-droits nous ont proposés. Désolé pour cela."

D'une version à une autre

Cette rectification intervient quelques heures après un article de CheckNews, mettant à mal la première version de la plateforme. Netflix expliquait alors que les épisodes absents de son catalogue "ont été censurés lors de leur toute première diffusion en France", affirmant qu'ils étaient "considérés comme dénigrants pour certaines communautés par les autorités audiovisuelles locales". Ce que le CSA nuance:

"Les deux seules décisions que nous retrouvons datent de 2007: nous avions en effet réclamé à la chaîne Game One une nouvelle signalétique sur deux épisodes de la saison 10 de South Park", expliquent-ils dans les colonnes du site de fact-checking de Libération. "Nous souhaitions qu'ils soient déconseillés aux moins de 12 ans."

Les internautes furieux

Le CSA assure donc ne pas avoir censuré les épisodes à l'époque. Par ailleurs, seules les saisons 15 à 21 sont disponibles sur Netflix; les deux épisodes de la saison 10 concernés par la décision de 2007 ne font pas partie du catalogue. 

Les accusations de censure ont commencé après la mise en ligne de South Park sur Netflix, le 27 septembre dernier. De nombreux internautes ont pointé du doigt l'absence de certains épisodes particulièrement irrévérencieux. D'après l'AFP, les épisodes supprimés évoquent dans le désordre les Allemands, la Shoah, Oussama Ben Laden, un Jésus dopé, l'autisme, le football américain ou la réconciliation des trois grands monothéismes.

Benjamin Pierret