BFMTV

Eurovision 2019 en Israël: 51 artistes britanniques demandent à la BBC de boycotter l'événement

Netta Barzilai, la candidate israélienne qui a remporté l'Eurovision 2018

Netta Barzilai, la candidate israélienne qui a remporté l'Eurovision 2018 - Francisco Leong - AFP

Vivienne Westwood, Peter Gabriel ou encore Roger Waters font partie de la cinquantaine d'artistes britanniques qui demandent à la BBC de ne pas diffuser le concours 2019. La chaîne a déjà refusé.

Une cinquantaine de personnalités britanniques, dont le chanteur Peter Gabriel et le cinéaste Ken Loach, ont appelé mercredi la BBC à boycotter le concours de l'Eurovision prévu en mai en Israël.

"L'Eurovision est peut-être un divertissement léger, mais il n'est pas exempt de considérations liées aux droits de l'Homme - et nous ne pouvons ignorer la violation systématique par Israël des droits des Palestiniens", écrivent ces personnalités dans une tribune publiée par le quotidien The Guardian.

Appel à la "protection des Palestiniens"

C'est la chanteuse israélienne Netta Barzilai qui a remporté l'édition 2018 au Portugal en mai dernier. En septembre, Tel Aviv a été désignée ville hôte de l'Eurovision 2019, plutôt que Jérusalem, dont la partie Est est occupée par Israël.

"Mais cela ne contribue en rien à la protection des Palestiniens contre le vol de terres, les expulsions, les fusillades, les coups et autres (commis) par les forces de sécurité israéliennes", ont déploré ces personnalités, parmi lesquelles figurent également le réalisateur Mike Leigh, la styliste Vivienne Westwood et Roger Waters, membre fondateur du mythique groupe de musique Pink Floyd, lui-même très engagé dans la campagne internationale BDS (Boycott, désinvestissement et sanctions) contre Israël.

Discrimination et exclusion "profondément ancrées"

Le candidat qui représentera les couleurs du Royaume-Uni sera choisi le 8 février lors d'une émission de la BBC. "Un honneur douteux", selon les signataires.

"Quand la discrimination et l'exclusion sont si profondément ancrées, la volonté de l'Eurovision 2019 de célébrer la diversité et l'inclusion sonne creux", ont-ils plaidé. 

La BBC réagit

La BBC a rejeté cet appel au boycott: "Le concours Eurovision de la chanson n'est pas un événement politique", a réagi le groupe audiovisuel public britannique auprès de l'AFP. "La compétition a toujours soutenu les valeurs d'amitié, d'inclusion, de tolérance et de diversité, et nous pensons qu'il ne serait pas approprié d'utiliser la participation de la BBC à des fins politiques", a-t-il argué. 

"Pour cette raison, nous participerons à l'événement de cette année", a fait valoir la BBC. Mardi, plus de 60 associations LGBT et queer de près d'une vingtaine de pays avaient également appelé dans un communiqué à boycotter l'Eurovision 2019. 

L'organisation de L'Eurovision 2019 en Israël a déjà généré plusieurs appels au boycott. En mai dernier, une pétition en ce sens recueillait 8.000 signatures en Islande. En septembre, 140 artistes se manifestaient déjà dans les colonnes du Guardian pour les mêmes raisons. Et samedi 19 janvier, plusieurs manifestants ont envahi le plateau de Destination Eurovision sur France 2 avec des pancartes marquées de l'inscription "Non à l'Eurovision 2019 en Israël". 

Benjamin Pierret avec AFP