BFMTV

Accusé de plagiat, le groupe italien Maneskin assure: "on ne connaissait pas cette chanson"

Le quatuor Måneskin brandissant le trophée de l'Eurovision 2021, quelques instants après leur victoire

Le quatuor Måneskin brandissant le trophée de l'Eurovision 2021, quelques instants après leur victoire - Kenzo Tribouillard - AFP

Au cœur d'une nouvelle polémique, le groupe italien vainqueur de l'Eurovision 2021, se défend d'accusations de plagiat.

De nouveau dans la tourmente, après des accusations de plagiat, le groupe Maneskin, vainqueur de l'Eurovision 2021 en mai dernier, reconnaît des "similarités", mais assure qu'il ne "connaissait pas cette chanson".

"Nous n’avons copié personne"

C'est du moins ce qu'a indiqué Victoria De Angelis, bassiste du groupe dans une interview à LCI. Interrogée sur les similitudes de leur chanson Zitti E Buoni, avec celle du groupe néerlandais The Vendettas, You want it, you’ve got it, enregistrée en 1994, la musicienne a ainsi répondu:

"Honnêtement on ne connaissait pas cette chanson. Peut-être qu’il y a des similarités, mais c’est juste un bon gros riff de rock, très simple. Si vous écoutez la chanson en entier, vous pouvez entendre qu’elle est totalement différente de la nôtre. Nous n’avons copié personne. Nous avons écrit cette chanson il y a cinq ans lorsqu’on a commencé à jouer ensemble. On ne connaissait même pas ce groupe!"

Joris Lissens, membre du groupe néerlandais The Vendettas, avait affirmé le 5 juin dernier, sur la chaîne RTL que Zitti E Buoni, la chanson gagnante de l'Eurovision 2021, était un plagiat de son morceau.

Le groupe italien sortira son deuxième album, Teatro d'ira - Vol. I, vendredi 18 juin.

Une première polémique a entaché la victoire des Italiens à l'Eurovision: le chanteur Damiano David a été accusé d'avoir consommé de la drogue. Des images ont en effet circulé, montrant le chanteu dans une position équivoque.

Alors que tous les candidats attendaient les résultats de la compétition, assis dans les fauteuils qui leur étaient réservés, les caméras de l'Eurovision se sont attardées sur le quatuor italien. On y voyait le chanteur se pencher sur la table. Sur les réseaux sociaux, la rumeur avait alors enflé, selon laquelle il prenait un rail de cocaïne.

Réfutant "fermement les allégations de consommation de drogue", le chanteur avait dû se soumettre à un test de dépistage. Le test, négatif, indiquant que Damiano David n'avait pas pris de drogue, avait mis un terme à l'affaire.

Magali Rangin