BFMTV

Laurent Ruquier regrette d'avoir voté pour Jean-Luc Mélenchon: "Je me suis senti cocufié et trahi"

Laurent Ruquier avait confié avoir voté pour Jean-Luc Mélenchon lors du premier tour de l'élection présidentielle en avril 2017.

Laurent Ruquier avait confié avoir voté pour Jean-Luc Mélenchon lors du premier tour de l'élection présidentielle en avril 2017. - Vincent Capman - FTV

L'animateur d'On n'est pas couché n'est pas tendre avec le candidat de La France Insoumise pour qui il avait voté lors du premier tour de l'élection présidentielle.

Un électeur déçu. Alors qu'il avait révélé avoir voté pour Jean-Luc Mélenchon lors du premier tour de l'élection présidentielle, Laurent Ruquier n'épargne pas désormais le candidat de La France Insoumise qui avait séduit plus de 7 millions d'électeurs, récoltant 19,58% des voix, en avril dernier. Dans un entretien accordé au Monde et publié ce dimanche 4 juin, le présentateur d'On n'est pas couché et des Grosses Têtes fait part de sa déception à l'égard de l'homme politique.

Interrogé sur le fait d'avoir dévoilé publiquement son vote, Laurent Ruquier explique alors: "J’ai trouvé l’attitude de Jean-Luc Mélenchon au soir du premier tour tellement déplorable que je me suis senti cocufié et trahi. Quand on est leader politique, on se doit d’être responsable. Il aurait dû dire: faites ce que vous voulez mais moi, je vais voter Macron pour faire barrage au FN."

"Il a perdu définitivement ma voix"

L'animateur à succès déplore notamment "l'aigreur" du candidat. "Quand les médias se sont aperçus qu’il montait à 18% et qu’il pouvait éventuellement être au second tour, il faut reconnaître qu’ils l’ont descendu. C’est la seule petite excuse que je lui accorde mais cela n’empêche pas qu’il a perdu définitivement ma voix, y compris pour les législatives."

Au cours de l'entretien, Laurent Ruquier justifie son vote pour le candidat de La France Insoumise: "Je sais que je suis devenu un privilégié mais j’ai conscience que le quotidien est difficile pour les gens modestes. (...) C’est aussi la raison pour laquelle j’ai voté pour lui au premier tour. Ce n’est pas pour mes intérêts à moi, bien au contraire! Je l’ai fait car je crois que cela aurait pu améliorer le sort des gens qui sont en difficulté. Mais ses 18% lui sont montés à la tête, il a eu une attitude de dictateur avec des positionnements absurdes."

Fabien Morin