BFMTV

Laurent Ruquier: "Philippe Poutou nous a quand même bien baisés"

Philippe Poutou sur le plateau de l'émission "On n'est pas couché", présentée par Laurent Ruquier

Philippe Poutou sur le plateau de l'émission "On n'est pas couché", présentée par Laurent Ruquier - France 2

L'animateur de France 2 a commenté le parti-pris de Philippe Poutou de parodier sa venue dans le talk-show On n'est pas couché dans le cadre de son clip de campagne.

Que ce soit sur un même plateau ou par médias interposés, Laurent Ruquier et Philippe Poutou multiplient les "échanges d'amabilité". L'un comme l'autre ne semblent pas se porter mutuellement beaucoup d'estime et ont du mal à le cacher. Après les venues très commentées du candidat du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) à l'élection présidentielle dans On n'est pas couché et sa récente parodie du talk-show de France 2 pour son clip de campagne, Laurent Ruquier a tenu à donner son avis sur la façon donc Philippe Poutou semble avoir tourné la situation à son avantage.

Lors de l'enregistrement, jeudi soir, de son prochain numéro d'On n'est pas couché (diffusé ce samedi 15 avril), l'animateur à succès s'en est pris au "petit" candidat, comme le rapporte Le Parisien. Avant le lancement d'un magnéto du candidat du NPA, Laurent Ruquier s'est alors exprimé: "Certes, il s’appelle Poutou, mais il nous a quand même bien baisés."

"Chapeau bas, Monsieur Poutou!"

"Dans un premier temps, il rigolait avec nous", a-t-il expliqué. "Dans un deuxième, il nous a reprochés de rigoler avec lui et dans un troisième temps, il a fait rigoler contre nous. Fallait le faire! Chapeau bas, monsieur Poutou!"

Ce passage sera diffusé dans l'émission de samedi sur France 2, qui réunira exceptionnellement tous les anciens chroniqueurs de l'émission (Eric Zemmour, Aymeric Caron, Natacha Polony, etc...).

Accusant Laurent Ruquier et ses snipers Vanessa Burgraff et Yann Moix de l'avoir traité avec mépris lors de ses passages dans l'émission, Philippe Poutou avait décidé de parodier une séquence du talk-show, sans ménager les principaux intéressés. Dans ce clip baptisé On n'est pas touché, le candidat du NPA avait mis en scènes les moqueries dont il estimait avoir fait l'objet, montrant les journalistes lui couper la parole et être pris de nombreux fous rires.

Après l'émission, Yann Moix avait d'ailleurs tenu à faire son mea culpa, reconnaissant avoir traité les "petits candidats" avec mépris lors de leur passage dans l'émission. "J'ai décidé de faire amende honorable par rapport à certains (...) peut-être que je vais arrêter d'être un peu hautain vis-à-vis d'eux. Ils font parfois du bien à la démocratie", avait-il déclaré.

dossier :

Philippe Poutou

Fabien Morin