BFMTV

J.K. Rowling réplique à Nicolas Sarkozy sur la polémique du burkini

J.K. Rowling à Londres en 2011

J.K. Rowling à Londres en 2011 - Carl Court - AFP

La créatrice de la saga Harry Potter n'a pas aimé entendre l'ancien président de la République française résumer le burkini à une provocation. Et elle l'a fait savoir sur Twitter.

"Porter un burkini est un acte politique, militant, une provocation". C'est en ces termes que Nicolas Sarkozy évoquait récemment la polémique autour du port du burkini sur les plages françaises dans les pages du Figaro Magazine. Alors que le sujet agite et crispe les politiques de tous bords, au-delà même des frontières, une voix vient elle-aussi de s'élever en provenance d'outre-Manche: celle de J.K. Rowling.

En effet, l'écrivain britannique à succès, qui n'en a pas encore fini avec l'univers Harry Potter, a choisi d'utiliser Twitter pour faire part de son agacement après les propos de l'ancien chef d'Etat français. Sur son compte, suivi par plus de 8 millions de personnes, J.K. Rowling s'est alors exprimée: "Donc Sarkozy trouve que le burkini est une 'provocation'. Que les femmes couvrent ou découvrent leurs corps, nous avons toujours, toujours, cette impression que nous l'avons cherchée..."

Ce n'est pas la première fois que J.K. Rowling profite de son compte Twitter pour donner son avis sur la politique. Après le résultat du référendum du Brexit en juin dernier, l'auteure avait déjà partagé sa déception et son amertume sur les réseaux sociaux.

Fabien Morin