BFMTV

Iron Maiden rend hommage à Guillaume B. Decherf, tué au Bataclan 

Le chanteur d'Iron Maiden, Bruce Dickinson, le 2 octobre 2013 au Chili.

Le chanteur d'Iron Maiden, Bruce Dickinson, le 2 octobre 2013 au Chili. - FRANCESCO DEGASPERI - AFP

Le groupe britannique a ouvert la première édition parisienne du festival de metal vendredi soir. A cette occasion, son chanteur, Bruce Dickinson, a tenu à rendre hommage au critique rock, décédé le 13 novembre, ainsi qu'à toutes les autres victimes.

La première édition parisienne du Download festival, rendez-vous annuel bien connu des amateurs de hard-rock et de metal outre-Manche, s’est ouverte ce week-end. Vendredi soir, c’est le groupe de heavy metal culte Iron Maiden qui était chargé d’inaugurer, sur la grande scène, ces trois jours de concerts à l’hippodrome de Longchamp.

À cette occasion, Bruce Dickinson, le chanteur de la formation britannique, a rendu un hommage appuyé vendredi soir à Guillaume Barreau Decherf. Critique musical pour le journal Les Inrocks et grand fan de hard rock, celui qu’on connaissait sous son nom de plume - Guillaume B. Decherf - a été assassiné au Bataclan le 13 novembre, à l’âge de 43 ans. 

"Ici, c'est le Bataclan"

Juste avant d’entonner la chanson Blood Brothers, Bruce Dickinson s’est emparé d’un drapeau français lancé par le public, sur lequel figuraient les initiales du journaliste, "GBD". Le frontman, dans un français approximatif, a déclaré avoir "beaucoup d'amis, ici, à Paris", avant de rendre hommage "à (Guillaume), mais aussi à tous, car tout le monde ici, c’est le Bataclan".

Une initiative saluée par de nombreuses personnes dans l’assistance, tout comme sur les réseaux sociaux:

Le festival se poursuivra jusqu’à ce dimanche soir sur les pelouses de l’hippodrome. Au programme de cette dernière journée, plusieurs grands noms de la scène metal, comme Rammstein, Megadeth ou encore Children of Bodom.

Claire Rodineau