BFMTV

Attentats de Paris: quand les terroristes entrent au Bataclan pendant Eagles of Death Metal

Sur des images filmées par un spectateur du concert, on entend les premiers tirs qui annoncent l'entrée des trois terroristes dans la salle. Au moins 89 personnes seront tuées avant l'assaut donné par les forces de l'ordre. 

Il est 21h40 vendredi soir, seulement vingt minutes après la première explosion à proximité du Stade du France, quand une voiture se gare devant l'entrée du Bataclan, au 50 boulevard Voltaire à Paris. En quelques secondes les terroristes pénètrent dans la salle de concert où se produit le groupe de rock californien Eagles of Death Metal. Sur des images récupérées par BFMTV on voit le groupe donner sa pleine mesure devant plus de 1.000 fans ravis de pouvoir écouter Jesse Hughes. 

Mais en quelques secondes tout bascule et on entend les coups de feu retentir en même temps que les premiers cris. Trois assaillants viennent d'entrer dans le Bataclan. Ils tueront au moins 89 personnes avant que les forces de l'ordre ne donnent l'assaut vers minuit 20.

Avec au moins 129 morts et 352 blessés: les attaques perpétrées vendredi soir à Paris, revendiquées par l'organisation Daesh sont sans précédent. Au surlendemain de ces attentats coordonnés, menés par au moins sept kamikazes, munis de kalachnikov, tous morts après l'explosion de leurs ceintures d'explosifs, les enquêteurs des services antiterroristes ont identifié un kamikaze français et retrouvé deux passeports.

S.A.