BFMTV

Dany Boon sur le testament de Johnny: "Il faut penser aux enfants, les grands comme les petits"

Dany Boon en avril 2017

Dany Boon en avril 2017 - Valerie Macon - AFP

En pleine promotion de son nouveau film La ch'tite famille, l'acteur a évoqué l'affaire du testament de Johnny Hallyday.

Depuis le début de l'affaire concernant le testament de Johnny Hallyday, de nombreuses personnalités sont sorties de leur silence pour commenter l'affaire qui oppose Laeticia aux deux premiers enfants du rockeur, David et Laura. Après Sylvie Vartan, Eddy Mitchell, Jean Reno ou encore Brigitte Bardot, c'est Dany Boon qui s'est exprimé sur cette bataille juridique. 

En pleine promo de son nouveau film La ch'tite famille, le réalisateur et acteur a confié au Parisien qu'il prenait exemple sur Line Renaud. Déçue de voir l'image du chanteur "gâchée" par ce déballage médiatique et estimant que son héritage ne la "regarde pas", l'actrice avait déclaré que cela "ferait beaucoup de chagrin à Johnny de voir ça". 

"C’est quelque chose de l’ordre du privé. Je suis d’accord avec Line Renaud, il faut laisser Johnny en paix", a expliqué Dany Boon. Il faut penser aux enfants, les grands comme les petits. C’est très violent pour eux. Il faut respecter le deuil et les laisser régler ça en famille".

"Je voulais lui rendre hommage"

L'acteur a également évoqué la dernière scène de son long-métrage, qui rend hommage à Johnny Hallyday et son tube Que je t’aime. Une séquence prévue bien avant la mort du rockeur, le 6 décembre dernier.

"On me demande souvent si je l’ai ajoutée après, mais elle était prévue bien avant que Johnny ne m’apprenne qu’il était malade", a confié Dany Boon. "Il a beaucoup de fans dans le Nord. Je voulais lui rendre hommage, même si j’étais loin de penser que ce serait un hommage posthume. Je montrais tous mes films à Johnny: je lui faisais une projection dans la salle de cinéma de ma maison à Los Angeles. C’est en lui montrant Raid Dingue que j’ai appris sa maladie…"

N.B.