BFMTV

À tous les garçons que j'ai aimés: une suite en discussion pour la comédie romantique de Netflix

Noah Centineo et Lana Condor, les deux stars de "À tous les garçons que j'ai aimés"

Noah Centineo et Lana Condor, les deux stars de "À tous les garçons que j'ai aimés" - Netflix / Masha Weisberg

La rom-com adolescente à succès dévoilée cet été par la plateforme devrait avoir droit à un second volet.

Sortez vos journaux intimes et préparez vos lettres d'amour: À tous les garçons que j'ai aimés, la comédie romantique adolescente qui a cartonné cet été sur Netflix, aura (sûrement) droit à une suite.

D'après le Hollywood Reporter, le projet de ce deuxième volet des aventures de Lara Jean Covey fera bientôt l'objet de discussions entre la Paramount et Netflix, dans le cadre d'un accord passé entre les deux géants du divertissement.

Saga littéraire à succès

À tous les garçons que j'ai aimés est inspiré du roman To All The Boys I've Loved Before, de l'Américaine Jenny Han. Il suit les mésaventures d'une lycéenne dont les lettres d'amour, qu'elle garde secrètes, sont mystérieusement envoyées et dévoilent ses coups de coeur au grand jour. Peu d'informations ont filtré sur le deuxième long-métrage mais d'après Susan Johnson, la réalisatrice, il pourrait s'inspirer des suites de cette trilogie littéraire:

"Le script n'est pas écrit, mais j'ai hâte qu'ils disent oui pour que l'on puisse s'y mettre rapidement", s'enthousiasmait-elle auprès de Entertainement Tonight en août dernier.

"Tout se résume à notre disponibilité"

Même ardeur du côté de Lana Condor, l'actrice principale. "Rien n'est officiel mais je ne vois pas pourquoi ils ne feraient pas (de suite)", confiait-elle au même média début novembre:

"Ils feraient mieux de s'y mettre rapidement parce que Noah (Centineo, l'autre star du film, ndlr) et moi... Je suis dans la série Deadly Class. Je vais faire un film en Roumanie. Lui va faire Charlie's Angels. Il va faire un autre film pour lequel il vient d'être engagé. Tout se résume à notre disponibilité et j'espère qu'ils nous prendront rapidement."

Prière visiblement exaucée.

Benjamin Pierret