BFMTV

Turquie: 100 membres présumés de Daesh arrêtés avant le Nouvel An

La bannière noire de Daesh (image d'illustration)

La bannière noire de Daesh (image d'illustration) - AFP

Les autorités turques affirment également que 17 autres suspects sont actuellement recherchés dans la région d'Ankara.

Les autorités turques ont interpellé 100 personnes, dont des dizaines d'étrangers, soupçonnées d'appartenir à Daesh, lors d'opérations menées avant le réveillon du Nouvel An, a rapporté ce lundi l'agence de presse étatique Anadolu.

Plus de 40 Irakiens, une vingtaine de Syriens et un Marocain figurent parmi les suspects interpellés dans des coups de filet menés ces derniers jours dans six provinces turques, dont Ankara, Bursa et Batman, a précisé cette même source.

17 autres suspects recherchés

Des armes, des munitions et du matériel informatique ont été saisis aux domiciles perquisitionnés, a indiqué l'agence, ajoutant que la police recherchait au moins 17 autres suspects à Ankara.

La semaine dernière, la police turque avait déjà interpellé à Istanbul 20 personnes soupçonnées de liens avec Daesh.

Longtemps soupçonnée d'avoir laissé les jihadistes traverser sa frontière pour rejoindre la Syrie après le début du conflit qui déchire ce pays depuis 2011, la Turquie, frappée par plusieurs attentats commis par Daesh, a rejoint en 2015 la coalition internationale antijihadiste.

Dans la nuit du Nouvel An 2017, 39 personnes, dont de nombreux touristes étrangers, avaient été tuées dans une attaque contre une discothèque d'Istanbul, un attentat revendiqué par ce groupe terroriste.

Jé. M. avec AFP