BFMTV

Iran: le modéré Hassan Rohani remporte la présidentielle

Le candidat modéré Hassan Rohani.

Le candidat modéré Hassan Rohani. - -

Le religieux modéré Hassan Rohani, qui prône davantage de souplesse dans le dialogue avec l'Occident, devient le successeur de Mahmoud Ahmadinejad en remportant l'élection présidentielle dès le premier tour de scrutin samedi.

La fin de huit ans de pouvoir exécutif conservateur en Iran? Avec la majorité absolue des voix dès le premier tour, c'est le religieux modéré Hassan Rohani a remporté samedi l'élection présidentielle iranienne, succédant à Mahmoud Ahmadinejad.

Soutenu par les camps modéré et réformateur, l'ayatollah a obtenu 50,68% des voix au premier tour du scrutin disputé vendredi face à cinq candidats conservateurs, a indiqué le ministre iranien de l'Intérieur, citant des résultats définitifs. Le taux de participation s'est élevé à 72,7%.

Hassan Rohani, 64 ans, devance très largement le maire conservateur de Téhéran Mohammad Bagher Ghalibaf et le chef des négociateurs nucléaires Saïd Jalili, soutenu par l'aile dure du régime.

Volonté de discussion avec les Etats-Unis

Représentant du guide suprême Ali Khamenei au Conseil suprême de la sécurité nationale, le président élu est connu pour prôner un discours de souplesse dans le dialogue avec l'Occident. Durant la campagne, il avait évoqué de possibles discussions directes avec les Etats-Unis, ennemi historique de l'Iran.

Dans la foulée des résultats officiels, le ministère des Affaires étrangères français a indiqué avoir "pris acte" de l'élection d'Hassan Rohani, et s'est dit "prêt à travailler" avec lui.


A LIRE AUSSI:

>> Iran: le bilan "désastreux" d'Ahmadinejad
>> Iran: "il ne faut pas s'attendre à un changement"

M. T. avec AFP