BFMTV
Ukraine
en direct

Zelensky réclame aux Occidentaux des missiles de longue portée et des avions de combat

Zelensky réclame aux Occidentaux des missiles de longue portée et des avions de combat

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky à Lviv.

Sous la pression de Kiev et de nombreux partenaires européens, l'Allemagne a finalement décidé de donner son feu vert pour l'envoi de chars Leopard en Allemagne. Les pays ayant acheté ces blindés pour leurs forces armées ont également l'autorisation de les réexporter en direction de Kiev. De son côté, Moscou a fait la promesse de "brûler" les blindés occidentaux.

L'ESSENTIEL

  • L'Allemagne a donné son feu vert à la livraison de chars Leopard à l'Ukraine. Lire l'article
  • Dans la foulée, le président américain Joe Biden a lui annoncé l’envoi de 31 chars Abrams à Kiev. Lire la brève
  • L'armée ukrainienne a admis avoir cédé Soledar, dans l'est du pays, aux forces russes. Lire l'article

Ce direct est terminé

Merci de l'avoir suivi sur BFMTV.com.

Volodymyr Zelensky réclame aux Occidentaux des missiles de longue portée et des avions de combat

Volodymyr Zelensky réclame aux pays occidentaux des missiles de longue portée et des avions de combat.

Le ministère de la Défense ukrainien affirme que la Russie, "en supériorité numérique", "intensifie" ses combats dans l'Est

La Russie, "en supériorité numérique", "intensifie" ses combats dans la région de Donetsk dans l'Est de l'Ukraine, a affirmé la vice-ministre ukrainienne de la Défense Ganna Maliar.

"Les combats s'intensifient", a-t-elle indiqué sur Telegram, citant la zone autour de Bakhmout, que les troupes de Moscou tentent de conquérir depuis plusieurs mois, mais aussi celle autour de Vougledar, une localité au sud-ouest de Donetsk.

Emmanuel Macron s'est entretenu avec Joe Biden et Olaf Scholz

Emmanuel Macron, Joe Biden, Olaf Scholz, Giorgia Meloni et Rishi Sunal ont participé à un appel en visioconférence en commun pour parler de l'aide allouer à l'Ukraine.

Les cinq dirigeants ont réaffirmé leur soutien "indéfectible" à l’Ukraine, qu’ils maintiendront "aussi longtemps que nécessaire pour que l’Ukraine l’emporte". Ils ont réaffirmé leur détermination à "poursuivre leur action dans l’esprit d’unité et de coordination qui prévaut entre partenaires et alliés depuis le début du conflit", rapporte l'Élysée.

Ils ont décidé de rester en contact étroit pour répondre le plus efficacement possible aux besoins de l’Ukraine et de sa population.

Ignorant l'appel de Kiev, le Comité international olympique offre une feuille de route pour réintégrer Russes et Bélarusses

Le Comité international olympique, ignorant l'appel de Kiev à écarter d'ores et déjà les sportifs russes et bélarusses des JO-2024 de Paris, a esquissé ce mercredi les modalités de leur réintégration dans le sport mondial.

Une telle décision, alors que les Russes et Bélarusses sont bannis de la plupart des événements sportifs depuis l'invasion de l'Ukraine fin février 2022, reviendra aux fédérations internationales, "seules autorités pouvant régir les compétitions internationales dans leur sport", précise le CIO dans un communiqué.

Mais l'instance olympique a entamé en décembre une série de consultations pour organiser leur retour, au nom de la "mission unificatrice" du sport.

Selon cette feuille de route proposée aux fédérations, Russes et Bélarusses s'aligneraient "en tant qu'athlètes neutres", à condition de n'avoir "pas activement soutenu la guerre en Ukraine" et de se conformer "entièrement au Code mondial antidopage", "vérifications" à la clé.

Volodymyr Zelensky salue la décision de Joe Biden, "une avancée importante sur le chemin de la victoire"

Dans un tweet, Volodymyr Zelensky a remercié son homologue américain Joe Bien pour "une nouvelle décision puissante" après l'annonce de l'envoi de 31 chars Abrams à l'Ukraine.

"C'est une avancée importante sur le chemin de la victoire", a-t-il ajouté.

"Aujourd'hui le monde libre est plus uni que jamais dans un objectif commun: la libération de l'Ukraine", a-t-il conclu.

La Russie exclue des commémorations de la libération d'Auschwitz

Les représentants de la Russie n'ont pas été invités aux commémorations du 78e anniversaire de la libération par l'Armée Rouge du camp de la mort nazi d'Auschwitz-Birkenau.

"Compte tenu de l'agression contre une Ukraine libre et indépendante, les représentants de la Fédération de Russie n'ont pas été invités à participer à la commémoration de l'anniversaire de la libération d'Auschwitz de cette année" qui doit se dérouler ce vendredi, a indiqué Piotr Sawicki, porte-parole du musée du site.

>> Plus de détails dans cet article.

La Norvège va envoyer des chars Leopard 2 à l'Ukraine

La Norvège va envoyer des chars de combat Leopard 2 à l'Ukraine dans le cadre des donations occidentales, a annoncé ce mercredi son ministre de la Défense.

"La Norvège et le gouvernement soutiennent le don de chars de combat à l'Ukraine. La Norvège va participer", a déclaré le ministre Bjørn Arild Gram dans une interview à la télévision publique NRK.

Il s'agira de la variante du char de fabrication allemande Leopard 2 en service dans l'armée norvégienne, a-t-il précisé, sans donner le nombre de tanks concernés.

Joe Biden assure que la livraison de chars à l'Ukraine n'est pas une "menace offensive contre la Russie"

Alors que Joe Biden a annoncé l'envoi de 31 chars Abrams à l’Ukraine, il a tenu a assuré qu'il ne s'agissait pas là d'une "menace offensive contre la Russie".

"Les Ukrainiens doivent pouvoir se défendre contre l’agression russe à long terme", a-t-il précisé.

Joe Biden annonce l’envoi de 31 chars Abrams à l’Ukraine

Le président américain a annoncé ce mercredi depuis la Maison Blanche l’envoi de 31 chars Abrams à l’Ukraine, soit "l’équivalent d’un bataillon".

Cette livraison toutefois "prendra du temps", affirme Joe Biden, précisant qu’il faut d’abord former les soldats ukrainiens à leur utilisation et leur maintenance.

"Les chars Abrams sont les chars les plus performants au monde, mais ils sont aussi extrêmement complexes à utiliser et à entretenir", a-t-il expliqué.

Aide à l'Ukraine: Joe Biden a appelé les dirigeants allemand, français, italien et britannique

Le président américain Joe Biden s'est entretenu à propos de l'aide à l'Ukraine avec les dirigeants allemand, français, italien et britannique, a annoncé sa porte-parole, au moment où est attendue une annonce sur une livraison de chars Abrams à Kiev.

Quatre spectateurs de l'Open d'Australie de tennis interrogés pour avoir déroulé des drapeaux et symboles russes inappropriés

Quatre spectateurs de l'Open d'Australie de tennis étaient interrogés ce mercredi par la police après avoir déployé des drapeaux russes, dont l'un à l'effigie de Vladimir Poutine.

Ces spectateurs assistaient notamment à la rencontre opposant le Russe Andrey Rublev au Serbe Novak Djokovic remportée par ce dernier.

"Quatre personnes qui quittaient le stade ont déployé des drapeaux et symboles inappropriés et ont menacé les agents de sécurité", a déclaré un porte-parole des organisateurs.

Nouveaux limogeages parmi les officiels ukrainiens après un scandale de corruption

De nouveaux hauts responsables ukrainiens ont été démis de leurs fonctions ce mercredi, au lendemain d'une série de limogeages jusque dans l'administration présidentielle sur fond d'un scandale de corruption lié à l'approvisionnement de l'armée.

Le Parquet général ukrainien a annoncé dans un communiqué le départ "à leur propre demande" de cinq procureurs régionaux dans les régions de Zaporijia (sud), Kirovograd (centre), Poltava, Soumi et Tcherniguiv (nord).

Le ministre de la Défense Oleksiï Reznikov a de son côté indiqué sur Facebook que le responsable du département des achats de l'armée, Bodgan Khmelnytsky, a également été limogé, après avoir été suspendu en décembre.

Le centre historique de la ville ukrainienne d'Odessa inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco

L'Unesco a inscrit centre historique de la ville ukrainienne portuaire d'Odessa sur la liste du patrimoine mondial mais également sur sa liste du patrimoine mondial en péril.

La ville d'Odessa, située au bord de la mer Noire, se trouve à quelques dizaines de kilomètres seulement de la ligne de front et a été frappée à de nombreuses reprises par des missiles russes.

En juillet, une partie de la grande verrière et des fenêtres
du musée des Beaux-arts, inauguré en 1899, ont été détruites.

Devant le Sénat, Élisabeth Borne affirme que l'aide à l'Ukraine "ne doit pas provoquer d'escalade"

Interrogée sur la possibilité de livrer des équipements militaires lourds à l'Ukraine, Élisabeth Borne a proné une "action coordonnée avec nos partenaires internationaux".

Cette dernière doit suivre trois principes: "notre aide ne doit pas provoquer d’escalade, elle doit être utile et efficace rapidement, enfin nous ne devons et ne voulons pas affaiblir significativement nos propres défenses", a affirmé la Première ministre.

"Nous serons aux côtés de l’Ukraine jusqu’au bout", a-t-elle conclu, affirmant que "rien n'est exclu" concernant l'aide de la France.

La justice russe ordonne la dissolution de la plus ancienne ONG de défense des droits humains du pays

Un tribunal russe a ordonné ce mercredi la dissolution du Groupe Helsinki de Moscou, la plus ancienne ONG de défense des droits humains en Russie, en pleine répression des dernières grandes voix critiques dans le pays.

Le Tribunal municipal de Moscou "a satisfait la requête du ministère russe de la Justice" en ordonnant la dissolution de cette ONG et son retrait du registre officiel des personnes morales, a indiqué l'instance judiciaire dans un communiqué sur Telegram.

Des membres du Moscow Helsinki Group lors de l'audience qui doit examiner la demande du ministère russe de la justice de dissoudre cette organisation de défense des droits de l'homme, à Moscou le 25 janvier 2023.
Des membres du Moscow Helsinki Group lors de l'audience qui doit examiner la demande du ministère russe de la justice de dissoudre cette organisation de défense des droits de l'homme, à Moscou le 25 janvier 2023. © Alexander NEMENOV / AFP

Une frégate russe effectue des tests de missiles hypersoniques Zircon dans l'océan Atlantique

Le ministère russe de la Défense a déclaré que la frégate Admiral Gorshkov avait testé ses capacités de frappe dans l'océan Atlantique, rapporte Reuters.

Dans un communiqué, le ministère a indiqué que la frégate avait effectué une simulation sur des missiles hypersoniques Zircon, qui peuvent se déplacer à plusieurs fois la vitesse du son.

L'exercice consistait à frapper une cible marine ennemie située à 900 km du navire.

Réexportation d'armes vers l'Ukraine: après la décision de l'Allemagne, la Suisse sous pression

C'est un tabou historique brisé par la Commission de politique de sécurité du Conseil national en Suisse. Elle s'est dite ce mardi favorable à la réexportation d'armes vers l'Ukraine, donc un pays en guerre.

Ce changement d’interprétation du principe de neutralité doit encore être confirmé par le Parlement. Jusqu'ici le Conseil fédéral avait mis son véto mais certains partis, à l'instar du Parti socialiste, changent d'avis.

Une des idées serait d'introduire une exception dans la loi: la Suisse pourrait autoriser la réexportation d’armes vers un pays en guerre lorsque le Conseil de sécurité de l'ONU ou son assemblée générale dénoncent la violation de l’interdiction internationale du recours à la force.

L'Espagne, le Danemark ou encore l'Allemagne attendent depuis des mois que Berne les autorise à réexporter du matériel militaire acheté à la Suisse vers l'Ukraine.

Volodymyr Zelensky dit à Olaf Scholz être "sincèrement reconnaissant" pour les chars Leopard

Volodymyr Zelensky a déclaré, lors d'une conversation avec le chancelier allemand Olaf Scholz, être "sincèrement reconnaissant" pour le feu vert donné par Berlin pour l'envoi de chars Leopard à Kiev.

"Nous remercions sincèrement le chancelier et tous nos amis en Allemagne", a écrit le président ukrainien sur Twitter.

L'Espagne "disposée" à envoyer des chars Leopard à Kiev après le feu vert de Berlin

L'Espagne est "disposée" à envoyer des chars lourds Leopard 2 à l'Ukraine et former les soldats ukrainiens à leur utilisation, a assuré ce mercredi la ministre espagnole de la Défense Margarita Robles après l'annonce du feu vert allemand à leur livraison.

"L'Espagne est disposée" à aider l'Ukraine avec "l'envoi de Leopard", mais aussi en participant à "la formation" des soldats ukrainiens à leur "utilisation" et à leur "maintenance", a assuré Margarita Robles, sans préciser le nombre de chars potentiellement concernés.

Pour le chef de l'Otan, les chars allemands peuvent aider l'Ukraine à "gagner"

Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a salué ce mercredi la décision de l'Allemagne de fournir des chars Leopard 2 à l'Ukraine, assurant qu'ils aideront Kiev à l'emporter face aux envahisseurs russes.

"A un moment critique de la guerre lancée par la Russie, ils peuvent aider l'Ukraine à se défendre, à vaincre et à l'emporter en tant que nation indépendante", a-t-il ajouté sur Twitter.

Dans l'attente des chars allemands, la mode du léopard en Ukraine

Robes, manteaux, maillots de bain et escarpins: de nombreux Ukrainiens ont publié sur les réseaux sociaux des photos en vêtements imprimé léopard pour manifester leur soutien à l'envoi à l'Ukraine des puissants chars allemands éponymes, annoncé ce mercredi après moult tergiversations.

Olaf Scholz juge juste d'envoyer des armes à l'Ukraine mais veut éviter une "escalade" de la guerre

Olaf Scholz a déclaré qu'il est "juste" d'envoyer des armes à l'Ukraine, mais qu'il veut éviter une "escalade" de la guerre. Il a affirme que les pays de l'Otan devaient tout de même faire preuve de prudence pour ne pas aggraver le conflit.

"Nous avons une guerre en Europe pas très loin d'ici", a-t-il dit.

"Une chose doit être claire, nous ferons ce qui est nécessaire, ce qui est possible pour soutenir l'Ukraine, mais en même temps nous voulons nous assurer qu'il n'y a pas d'escalade de la guerre entre la Russie et l'Otan."

Envoi de chars Leopard: pour Olaf Scholz, l'Allemagne a dû "rompre" avec ce qu'elle prône depuis des décennies

Le chancelier alemand s'est adressé ce mercredi au parlement à Berlin, après la décision de l'Allemagne d'envoyer des chars Leopard en Ukraine. Il a été interrogé sur le changement de position de son gouvernement.

Il explique que le pays a dû "rompre avec ce que nous faisons depuis des décennies". En effet, c'est la première fois que des chars de combat allemands se battent sur un champ de bataille européen depuis la Seconde Guerre mondiale.

Moscou dénonce une "décision extrêmement dangereuse" après l'annonce de Berlin

L'ambassadeur russe en Allemagne a dénoncé mercredi la décision "extrêmement dangereuse" de Berlin de livrer des chars Leopard à l'Ukraine.

"C'est une décision extrêmement dangereuse qui va amener le conflit vers un nouveau niveau de confrontation", a commenté Sergueï Netchaev, selon le compte Telegram de son ambassade, accusant les Occidentaux d'être dans une logique d'"escalade permanente".

Le Premier ministre polonais remercie Berlin

Il avait été l'un des dirigeants européens à faire pression de manière insistante auprès de Berlin. Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a remercié mercredi l'Allemagne pour sa décision d'envoyer des chars Leopard en Ukraine.

"Merci, chancelier Olaf Scholz. La décision d'envoyer des Leopard en Ukraine est un grand pas vers l'objectif d'arrêter la Russie. On est plus forts ensemble", a-t-il tweeté, après le feu vert donné par Berlin à la livraison de ces chards lourds.

L'Ukraine salue "un premier pas" après le feu vert allemand sur les chars Leopard

Kiev se réjouit, mais demande un engagement encore plus fort. A la mi-journée, la présidence ukrainienne a salué "un premier pas" après le feu vert de Berlin à la livraison de 14 chars Leopard tout en exhortant les Occidentaux à lui en fournir bien plus face à l'armée russe.

"Un premier pas a été fait", a commenté sur Telegram Andriï Iermak, le chef de l'administration présidentielle, réclamant qu'une "coalition" internationale fournisse des chars lourds à son pays.

"Nous avons besoin de beaucoup de Leopard", a-t-il résumé.

Le groupe Wagner recruterait de force des prisonniers ukrainiens pour grossir ses rangs

Selon le média Kyiv Independent qui se base sur un long message publié ce mardi matin par l'État-major de l'armée ukrainienne sur Facebook, le groupe paramilitaire russe Wagner recruterait de force des prisonniers ukrainiens pour venir grossir ses rangs.

"La Russie recrute des citoyens ukrainiens emprisonnés qui ont été emmenés de force dans les prisons russes", est-il écrit.

Comme l'indique cette même source, les prisonniers ukrainiens concernés par ces déplacements ont été condamnés pour des "crimes graves" et ne sont pas satisfaits de ces transferts forcés.

En 2022, Vladimir Poutine avait permis au groupe Wagner de recruter des prisonniers dans les prisons russes en modifiant lui-même une loi.

L'Élysée "se félicite" du feu vert allemand pour l'envoi de chars Leopard en Ukraine

Dans une brève réaction, l'Élysée s'est félicité du feu vert allemand pour la livraison de chars Leopard en Ukraine, qui sera confirmée à la mi-journée par le chancelier Olaf Scholz lors de son allocution devant le Bundestag.

"La France se félicite de la décision allemande qui prolonge et amplifie le soutien que nous avions engagé avec la livraison des AMX10 RC", a réagi le palais présidentiel.

Rishi Sunak salue la "bonne décision" de l'Allemagne de livrer des Leopard

Dans les minutes qui ont suivi l'annonce par Berlin de l'envoi de chars Leopard en Ukraine, le Premier ministre britannique a fait part de sa satisfaction.

Rishi Sunak a salué la "bonne décision" de l'Allemagne quant à ces blindés qui vont "renforcer la capacité défensive de l'Ukraine" face à l'invasion russe.

Le dirigeant conservateur a réagi sur Twitter à "la bonne décision prise par nos alliés et amis de l'Otan d'envoyer des chars de combat en Ukraine", ajoutant: "Aux côtés des Challenger 2 (les tanks promis récemment par Londres, ndlr), ils renforceront la capacité défensive de l'Ukraine".

L'Allemagne donne son feu vert à la livraison de chars Leopard à l'Ukraine

L'annonce était attendue et a été faite par la chancellerie allemande peu avant la prise de parole d'Olaf Scholz devant le Bundestag.

Après des jours de négociations, Berlin a finalement donné son feu vert à la livraison de chars Leopard à l'Ukraine et accepte que les blindés soient réexportés à Kiev par des pays partenaires.

Selon le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Hebestreit, l'objectif est la création rapide de deux bataillons de chars Leopard 2. Berlin fournira dans un premier temps 14 Leopard 2 puisés dans ses stocks.

La formation des tankistes ukrainiens débutera prochainement et l'Allemagne fournira logistique et munitions à Kiev.

L'armée ukrainienne admet avoir cédé Soledar aux forces russes

La ville avait été au centre d'une bataille sanglante. L'armée ukrainienne a admis mardi avoir cédé aux Russes la ville de Soledar, dans l'est du pays, deux semaines après l'annonce de sa prise par Moscou.

"Après des mois de combats difficiles (...) les forces armées ukrainiennes l'ont quittée" pour "se replier sur des positions préparées", a indiqué à l'AFP le porte-parole militaire de la zone Est Serguiï Tcherevaty, refusant cependant de préciser quand cette retraite a eu lieu.

L’Espagne va se joindre au plan européen pour livrer des Leopard à l’Ukraine

Un nouvel allié souhaite envoyer des chars à l'Ukraine. Selon des informations du quotidien El Pais et confirmées par El Mundo, le gouvernement espagnol finaliserait sa contribution au programme visant à doter l’armée ukrainienne de chars Leopard.

L'armée espagnole possède 347 de ces blindés de conception allemande dans son arsenal.

Un chef de l'occupation revendique des avancées de l'armée russe et du groupe Wagner à Bakhmout

Une ville stratégique au coeur du conflit ukrainien. Ce mercredi, le chef de l'occupation russe dans la région de Donetsk a revendiqué des avancées de l'armée russe, et du groupe Wagner, à Bakhmout. Cette ville est devenue l'épicentre du conflit dans l'est de l'Ukraine.

"Des hostilités assez dures se poursuivent. Des combats se déroulent déjà quelque part à la périphérie, et quelque part dans ces quartiers qui étaient encore tenus par l'ennemi assez récemment", a déclaré Denis Pouchiline, cité par les agences de presse russes.

La ville, qui comptait 70.000 habitants avant le conflit, subit depuis l'été des assauts répétés des troupes russes, sans que celles-ci soient jusqu'à présent parvenues à briser les défenses ukrainiennes.

Le Kremlin promet de "brûler" les chars occidentaux s'ils sont livrés à l'Ukraine

Une menace à peine voilée avant la prise de parole d'Olaf Scholz. Ce mercredi matin, le Kremlin a promis de "brûler" les chars occidentaux s'ils étaient livrés à l'Ukraine.

L'Occident "surestime le potentiel que (les chars) pourraient donner à l'armée ukrainienne", a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. "Ces chars vont brûler comme tous les autres", a-t-il ajouté.

A la mi-journée devant le Bundestag, le chancelier allemand devrait annoncer son accord quant aux livraisons des chars Leopard.

Une deuxième prise de parole d'Olaf Scholz annoncée

Dans la foulée de son allocution devant le Bundestag prévue à la mi-journée, le chancelier allemand Olaf Scholz va également tenir un point presse organisé à partir de 16h15. Il sera pour l'occasion épaulé par le président islandais Guðni Jóhannesson.

Devant la chambre basse du Parlement allemand, Olaf Scholz devrait annoncer un accord sur les livraisons de chars Leopard, de confection allemande, en direction de l'Ukraine.

Des responsables ukrainiens veulent des missiles à longue portée pour atteindre la Russie

Les autorités militaires ukrainiennes sont inquiètes d'une contre-offensive russe. Auprès de CNN, des responsables ukrainiens ont réclamé des missiles à plus longue portée capables d'atteindre certaines zones précises du territoire russe.

Selon le chef adjoint du renseignement de défense ukrainien, Vadym Skibitsky, les Russes auraient dispersé leurs stocks de munitions sur le territoire russe. Ces missiles serviraient à détruire ces réserves et à empêcher toute contre-attaque qui pourrait survenir au printemps.

"Vous devez détruire de nombreuses installations, non seulement sur la ligne de front, mais aussi loin derrière, à 100-150 kilomètres derrière les lignes ennemies", a-t-il ajouté.

Plus précisément, ces missiles pourraient avoir pour cible des systèmes logistiques russes situés entre 80 à 120 kilomètres de la ligne de front, dont certains en Crimée occupée, indique le média américain.

Zelensky insiste sur les livraisons de Leopards et exhorte ses alliés à "des décisions"

Avant la prise de parole d'Olaf Scholz à la mi-journée, Volodymyr Zelensky a maintenu la pression. Dans son allocution quotidienne sur les réseaux sociaux, le président ukrainien a enjoint ses alliés à ce que "les discussions" soient suivies "par des décisions", en ce qui concerne la livraison de chars Leopard.

"Les alliés ont le nombre requis de tanks" nécessaires à l'armée ukrainienne pour renverser les troupes de Moscou, a-t-il encore déclaré, martelant que "les besoins sont plus importants" que "cinq, dix ou quinze chars".

Une association fournit des uniformes adaptés aux soldates ukrainiennes

Elles sont 60.000 dans les rangs de l'armée, dont 7000 quotidiennement sur le front. Pleinement engagées dans le conflit contre l'armée russe, les soldates ukrainiennes doivent se heurter à un écueil important, celui de leur uniforme, trop grand et mal adapté car réalisé uniquement pour la morphologie masculine.

Pour leur venir en aide, Ksenia a décidé de fonder l'association Zemlyachki, avec comme objectif de fournir gratuitement des uniformes à la bonne taille "pour que chaque femme sur la ligne de front soit dans les meilleures conditions", dit-elle auprès de BFMTV.

A ce jour, 4000 demandes ont déjà été traitées pour une quarantaine de livraisons quotidiennes directement sur le front. L'association fournit également des colis qui contiennent des serviettes hygiéniques, du shampooing sec ou encore du déodorant.

Les caractéristiques du char Leopard, un blindé robuste et puissant

Une arme de renommée mondiale, avec un impact militare significatif sur le terrain. Conçu par le fabricant allemand Krauss-Maffei et construit en série à partir de la fin des années 1970, le char Leopard combine puissance de feu, mobilité et protection.

Le principal atout du blindé: sa capacité à rouler et tirer en même temps. C'est d'ailleurs un char rapide puisqu'avec ses 1500 chevaux, il est capable d'atteindre 70 km/h en vitesse de pointe avec une autonomie de 450 km. Pour l'attaque, il est équipé d'un canon lisse de calibre 120 mm.

Son blindage lourd est en outre capable de résister à des mines et à des tirs de lance-roquettes. Dans l'armée allemande, le Leopard 2 a progressivement remplacé les chars américains M48 Patton, puis son prédécesseur le char Leopard 1.

La livraison de chars Leopard est-elle un tournant dans la guerre?

Lors de son allocution devant le Bundestag à la mi-journée, le chancelier Olaf Scholz devrait annoncer la livraison de chars Leopard en direction de l’Ukraine. Ces blindés pourraient alors devenir une aide majeure pour Kiev afin de repousser l'armée russe.

Sur BFMTV ce mercredi matin, Xavier Tytelman, ancien aviateur militaire et rédacteur en chef digital de Air et Cosmos, estime que ces chars lourds vont permettre à Kiev de "recommencer à avancer."

"On a donné beaucoup d’armements à l’Ukraine, qui ont prouvé leur efficacité, Le problème, c’est qu’avec la mobilisation, les Russes se sont barricadés, et il faut des moyens supplémentaires", ajoute-t-il.

Selon lui, l'impact des chars Leopard va dépendre du nombre d'appareils que Kiev va recevoir. "Son intérêt est qu’il est dans plusieurs pays. A force d’en avoir dix ou quinze, on va atteindre 100, 200 chars avec une masse critique qui peut avoir un effet sur le terrain", conclut Xavier Tytelman.

Deux Britanniques meurent lors d'une "évacuation humanitaire" à Soledar

Partis comme volontaires en Ukraine, deux Britanniques, Christopher Parry, 28 ans, et Andrew Bagshaw, 48 ans, ont été tués alors qu'ils tentaient une "évacuation sanitaire" de la ville reprise par les Russes ces dernières semaines.

"C'est avec une grande tristesse que nous annonçons que notre bien-aimé Chrissy a été tué au côté de son collègue Andrew Bagshaw alors qu'ils tentaient une évacuation humanitaire de Soledar, à l'est de l'Ukraine", a indiqué la famille de Christopher Parry dans une déclaration transmise par le ministère britannique des Affaires étrangères.

Ces derniers jours, Soledar est encore le théâtre d'intenses affrontements entre forces russes et ukrainiennes.

Moscou dénonce une "provocation" en cas de livraison de chars allemands vers Kiev

Avant même la prise de parole d'Olaf Scholz, Moscou contre-attaque. Dans un message publié cette nuit sur Facebook, l'Ambassade de Russie aux États-Unis a retranscrit une interview accordée par l'ambassadeur Anatoli Antonov, qui a réagi au possible envoi de blindés en Ukraine.

"Si des chars américains sont envoyés en Ukraine, alors ils seront détruits", a-t-il prévenu, ajoutant que ces livraisons représenteraient une nouvelle "provocation évidente contre la Fédération de Russie."

"Washington tente délibérément de nous infliger une défaite stratégique."

"Si les États-Unis décidaient de livrer des chars, alors justifier ce choix en invoquant l'argument des 'armes défensives' ne fonctionnerait pas", prévient-il.

Pour quelles raisons les Allemands ont-ils si longtemps bloqué les livraisons de Leopard?

Depuis maintenant plusieurs semaines, Volodymyr Zelensky en appelle aux pays occidentaux pour lui fournir des chars lourds afin de faire face à l'avancée russe. En réponse, une douzaine de pays dont la Pologne se sont engagés à lui livrer leurs tanks Leopard 2, lors d'un sommet sur la base américaine de Ramstein, en Allemagne.

Mais Berlin, qui produit ces blindés, doit inévitablement donner son accord préalable avant toute cession des blindés à un pays tiers. Une situation qui devrait se débloquer ce mercredi avec la prise de parole d'Olaf Scholz devant le Bundestag.

>> Découvrez sur BFMTV.com les différentes raisons du blocage allemand

Le chancelier allemand Olaf Scholz va s'exprimer à la mi-journée

Sa prise de parole est extrêmement attendue après plusieurs jours de tergiversations. Le chancelier Olaf Scholz va s'exprimer ce mercredi à 13h devant le Parlement allemand avec, à la clé, une possible annonce sur les livraisons de chars lourds Leopard à l'Ukraine, qui les réclame avec insistance.

Deux médias allemands, le Spiegel et la chaîne d'information NTV, ont assuré que le dirigeant allait probablement donner son feu vert à cette occasion aux pays - parmi lesquels la Pologne et la Finlande - qui souhaitent livrer à Kiev des chars Leopard 2 de fabrication allemande.

Mardi soir, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a un peu plus mis la pression sur Berlin en affirmant que "les discussions doivent se finir par des décisions", martelant que "les besoins sont plus importants" que "cinq, dix ou quinze chars."

Bonjour à tous!

Bienvenue sur ce live consacré à l'actualité du conflit ukrainien de ce 25 janvier 2023.

Au cours de cette journée chargée, l'Allemagne devrait franchir le pas et autoriser la livraison de chars lourds Leopard à l'Ukraine tandis que sur le terrain, les combats continuent de faire rage dans l'Est de l'Ukraine.

En ce qui concerne la politique interne, Volodymyr Zelensky doit faire face à une série de démissions de plusieurs de ses collaborateurs et hauts responsables, dans la foulée d'une affaire de corruption concernant des approvisionnements de l'armée.

BFMTV