BFMTV

Fusillade du lycée de Parkland: les chiens aidant les survivants ont eu droit à leur photo de fin d'année

Les chiens du lycée ont eu droit à leur photo

Les chiens du lycée ont eu droit à leur photo - Capture d'écran Twitter

Ces "therapy dogs" ont intégré l'établissement pour aider les professeurs et les élèves à faire face au traumatisme de la fusillade de février 2018, qui avait fait 17 morts dans le lycée.

Ce sont des élèves un peu particuliers qui se sont glissés à la dernière page du "yearbook", cet album photo de fin d'année, du lycée de Parkland, en Floride.

Les 14 "therapy dogs" de l'établissement, ces chiens dont la présence est censée être thérapeutique pour les personnes qui les côtoient, ont tous eu droit à leur photo et leur nom dans l'album, au même titre que les élèves et les professeurs.

Le 14 février 2018, une fusillade a eu lieu dans cet établissement de la banlieue de Miami. Un homme de 19 ans a ouvert le feu, faisant 17 morts parmi les élèves et le personnel du lycée. L'événement, qui a relancé le débat sur le port d'armes aux États-Unis, a traumatisé les élèves, les professeurs et toutes les personnes qui travaillaient sur ce campus.

"Il nous mettent tellement de bonne humeur"

Si les 14 chiens ont eu droit de figurer dans l'album de fin d'année, c'est parce que leur présence a particulièrement aidé les élèves et professeurs à se remettre du traumatisme de la fusillade et à lutter contre le stress que peuvent rencontrer, aujourd'hui encore, certains survivants

"Les chiens représentent la seule chose positive de l'année dernière, a expliqué à BuzzFeed News Caitlynn Tibbetts, une élève de 17 ans en charge de la réalisation de l'album. Ils nous mettent tellement de bonne humeur. Les inclure (dans le "yearbook", NDLR) était une très bonne représentation de notre école et de ce que nous avons vécu. Tous les jours, nous sommes pressés de les voir."

Ces chiens de races variées sont présents dans tout le lycée, des couloirs aux extérieurs, et ont même le droit d'assister aux cours avec les élèves. 

"Il n'y a rien qu'un chien ne puisse pas réparer, témoigne un professeur du lycée pour BuzzFeed News. Parfois je suis en train de faire cours et un chien arrive, et ces adultes de 18 ans redeviennent soudainement des enfants de cinq ans. Ils ont été tellement réconfortants pour nous."

Certains de ces élèves à quatre pattes ont même eu droit de participer au traditionnel bal de promo de fin d'année.

Juliette Mitoyen