BFMTV

Fusillade dans un lycée de Floride: entre 20 et 50 blessés selon les pompiers

Une fusillade a fait au moins 17 morts, selon les médias américains, dans un lycée de Floride ce mercredi. Un suspect, âgé de 19 ans, a été arrêté.

La fusillade dans un lycée du sud-est de la Floride, le lycée Marjory Stoneman Douglas, à Parkland dans la grande banlieue de Miami, a fait au moins 17 morts mercredi selon la presse américaine. Les tirs ont commencé peu avant la fin des cours dans cet établissement accueille 3.000 lycéens. Le tireur a été interpellé, après plus d'une heure de recherches, a annoncé le shérif local. Peu de choses sont connues sur les motivations et le profil du suspect si ce n'est son âge: 19 ans. Il était armé d'un fusil 'assaut semi-automatique AR-15. 

Les forces de l'ordre ont affirmé qu'il s'agissait d'un ancien élève. Selon notre correspondant aux Etats-Unis, Jean-Bernard Cadier, le patron des écoles du comté a semblé s'orienter sur la piste d'un individu atteint de troubles mentaux: "Cette affaire pose la question du traitement des maladies mentales", a-t-il dit. 

"Nous n'avons reçu aucun avertissement, aucune indication", a poursuivi le proviseur Robert Runcie. "Une enquête approfondie va être menée. Dans ces situations, il pourrait y avoir eu des signaux. (...) A notre connaissance, aucune menace n'avait été proférée", a-t-il précisé. 

Le shérif parle de "14 victimes"

"Il y a au moins 14 victimes jusqu'ici", avait affirmé plus tôt de son côté le bureau du shérif du comté de Broward sur Twitter, sans préciser s'il y avait des morts. "Les victimes ont été, et continuent, d'être transportées au centre médical de Broward et à l'hôpital Nord de Broward", a-t-il poursuivi.

"Ce qui s'est passé, c'est que l'alarme à incendie a sonné et nous avons tous pensé que c'était un exercice parce qu'on avait déjà eu une fausse alerte incendie alors on ne l'a pas pris au sérieux, et tout à coup on a entendu des coups de feu de l'autre côté de l'école", a déclaré un élève sur la chaîne locale WSVN 7 News. Racontant comment il s'était échappé, il a expliqué: "nous avons pris un chemin à l'arrière, en file indienne dans la nature". 

Auparavant, des dizaines d'élèves, souvent les mains en l'air ou croisées derrière la tête sortaient en file indienne du lycée Marjory Stoneman Douglas à Parkland sur la côte est de la Floride entre Boca Raton et Fort Lauderdale. Donald trump a très vite réagi sur Twitter: "Aucun élève aucun enseignant ne devrait se sentir en danger dans une école américaine".

Déjà 18 fusillades en milieu scolaire aux Etats-Unis 

A ce jour, ce mercredi 14 février, il y a déjà eu 18 fusillades en milieu scolaire aux Etats-Unis. Les Etats-Unis sont le seul pays développé du monde où se répètent désespérément les fusillades en milieu scolaire, comme celle qui a endeuillé mercredi la Floride: il y en a déjà eu 18 en 2018, et nous ne sommes que le 14 février.

"Il s'agit de la 291e fusillade en milieu scolaire depuis le début de 2013", a réagi Shannon Watts, fondatrice de Moms Demand Action For Gun Sense In America, une organisation qui lutte contre la prolifération des armes à feu.

R.V. avec AFP