BFMTV

Trump pourrait-il être destitué?

La Constitution américaine prévoit une procédure de mise en accusation du président qui peut conduire à sa destitution. Une menace qui pèse désormais sur Donald Trump. Accusé à plusieurs reprises d'entrave à la justice, il se trouve face à une épreuve périlleuse, ce jeudi, avec le témoignage potentiellement explosif de l'ex-patron du FBI James Comey devant le Congrès.

Donald Trump face à une épreuve à haut risque. Le républicain aborde ce jeudi la phase la plus délicate de sa jeune présidence, avec le témoignage explosif devant le Congrès de James Comey, l'ex-patron du FBI qu'il a brutalement limogé le moi dernier. 

Après moins de 150 jours d'une présidence empoisonnée par l'affaire russe et son lot de révélations quotidiennes, Donald Trump a résisté aux scandales. Mais à l'heure où s'accumulent les soupçons d'entrave à la justice, certains, de plus en plus nombreux, évoquent du bout des lèvres le lancement d'une procédure d'impeachment. En quoi consiste-t-elle précisément? La destitution du président américain est-elle envisageable? Eléments de réponse avec André Kaspi, professeur émérite à la Sorbonne, spécialiste des Etats-Unis.

Quels motifs peuvent conduire au lancement d'une procédure d'impeachment?

"La procédure d'impeachment est l'arme atomique de la Constitution américaine. Elle a été prévue pour éviter que le président ne devienne un tyran. C'est une procédure lourde et compliquée qui implique les chambres législatives et qui reste tout à fait exceptionnelle. Elle n'a d'ailleurs été mise en oeuvre qu'à deux reprises: en 1867 avec Andrew Johnson et en 1998 avec Bill Clinton. Dans ces deux cas, les présidents ont été mis en accusation mais n'ont pas été condamnés. Richard Nixon a quant à lui préféré démissionné en 1974 avant que le Congrès ne se prononce.

Cette procédure permet de mettre en accusation un président qui serait contrevenu à la Constitution en raison de son non-respect de la séparation des pouvoirs, des libertés publiques et individuelles... L'interprétation est assez large."

Comment se déroule la procédure d'impeachment?

"Cette procédure découle d'une mise en accusation du président par la Chambre des représentants. Il revient ensuite au Sénat de prononcer sa décision, à la majorité des deux tiers. Ce ne sont pas les juges qui décident de la destitution du président mais bien les politiques. Le Sénat est le véritable juge."

Pour quelles raisons Donald Trump pourrait-il être soumis à une telle procédure?

"Tout dépend du contenu de l'acte d'accusation, mais on pourrait notamment lui reprocher d'avoir bénéficié de l'appui de la Russie lors de la campagne présidentielle, d'avoir transmis des informations confidentielles à la Russie, d'avoir fait pression sur le FBI, d'avoir renvoyé le directeur du FBI pour des raisons qui lui sont personnelles mais qui ne sont pas acceptables pour la Chambre des représentants..."

Sa destitution est-elle probable?

"Il y a souvent, à l'égard d'un président qui prend des mesures impopulaires, des menaces de destitution. Dans le cas de Donald Trump, cela impliquerait toutefois que les Républicains, qui sont majoritaires au sein des deux chambres, soient favorables à sa destitution. Cela serait peu glorieux mais tout est possible!"

Propos recueillis par Mélanie Rostagnat