BFMTV

Vosges: un patron de bar se suicide, Emmanuel Macron lui rend hommage

Un restaurant fermé sur les Champs-Elysées à Paris le 12 novembre 2020

Un restaurant fermé sur les Champs-Elysées à Paris le 12 novembre 2020 - STEPHANE DE SAKUTIN © 2019 AFP

"J'ai une pensée pour Monsieur Noël, sa famille et tous ses collègues" a déclaré Emmanuel Macron mercredi, devant des boulangers, pâtissiers, et meilleurs ouvriers de France, rassemblés à l'Élysée.

Rudy Noël, patron du bar l'Estaminet à Vagney (Vosges), s'est suicidé mardi 12 janvier, rapportait le journal local Vosges Matin en début de semaine. Les circonstances entourant sa mort ne sont pas connues, mais le président français Emmanuel Macron a dit un mot de son décès mercredi, selon des informations de médias locaux, confirmées par BFMTV.

"J'ai une pensée pour Monsieur Noël"

"Nous nous retrouvons aujourd’hui alors que ce que je suis en train de décrire s’est illustré ce matin de manière absolument tragique dans les Vosges avec un restaurateur qui s’est suicidé", a déclaré le chef d'État, selon France Bleu.

Il évoquait la situation difficile des restaurateurs en période de pandémie, devant des boulangers, pâtissiers et meilleurs ouvriers de France réunis à l'Élysée pour la traditionnelle galette des rois. Emmanuel Macron a également déclaré que les restaurants et bars rouvriraient "dès que possible" et salué "le courage" des professionnels de l'alimentation depuis le début de la crise du Covid-19.

"Beaucoup de vos collègues, vivant le désespoir, à la fois la perte financière et la perte de sens et des vies qui sont bousculées, sont acculés au pire. Je sais que derrière ces chiffres, on parle aussi de vies et j'ai une pensée pour Monsieur Noël, sa famille et tous ses collègues", a-t-il également dit.

Le préfet "abasourdi et accablé"

L'établissement de Rudy Noël avait été sanctionné d’une fermeture administrative de deux mois en décembre pour non respect des consignes sanitaires, mais le préfet Yves Séguy assure à Vosges Matin que la sanction avait été adoucie à deux semaines, après une demande de recours gracieux.

"Après les échanges que nous avons eus, j’ai décidé de ramener la période de fermeture de deux mois à quinze jours" fin décembre, explique-t-il. Yves Séguy s'est dit "abasourdi et accablé" par cette mort.

Les hommages pour Rudy Noël, véritable figure locale, se sont multipliés depuis mardi sur les réseaux sociaux. La page de l'Estaminet a affiché un texte, signé de la femme de Rudy Noël, remerciant tous les messages reçus qui "font chaud au coeur", mais demandant à la population de ne pas organiser de rassemblement ce week-end, comme certains le désiraient, en raison de l'épidémie. "Un hommage à la hauteur de ce qu'il mérite sera organisé dès que les conditions le permettront", est-il écrit.

Agathe Lambret avec Salomé Vincendon