BFMTV
Manifestations

1er-Mai: fin de manifestation tendue à Paris

Des heurts ont opposé les forces de l'ordre et des manifestants ce mercredi à la fin de la manifestation du 1er mai à Paris. Des commerces ont été dégradés et un CRS a été blessé.

Après de premiers débordements au départ de la manifestation à Montparnasse, notamment entre black blocs et forces de l'ordre, de nouvelles violences ont émaillé la fin de la mobilisation du 1er mai à Paris. Les heurts ont débuté vers 15h30 lorsque les premiers manifestants, dont des gilets jaunes et des black blocs, sont arrivés vers la place d'Italie, dans le XIIIe arrondissement, fin du parcours de la manifestation syndicale.

Face au refus de dispersion des manifestants, les CRS ont fait usage de canons à eau, de LBD et de gaz lacrymogène à plusieurs reprises tandis que des manifestants cagoulés et habillés de noir jetaient des projectiles sur les forces de l'ordre. Des manifestants ont par ailleurs mis le feu à des poubelles ou barricades et une voiture, une agence d'assurance et une agence bancaire et plusieurs commerces ont été vandalisés, leurs vitrines brisées. Le commissariat du XIIIe arrondissement a également été pris pour cible.

Un CRS blessé

Lors de ces heurts, un CRS a été blessé, après avoir reçu un pavé sur la tête. Souffrant d'un traumatisme crânien, il a été conduit à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière et est "en urgence relative". Du côté des manifestants, plusieurs blessés ont été recensés mais la préfecture de police de Paris a pour le moment refusé de s'exprimer à leur sujet.

148 placements en garde à vue ont été comptabilisés à Paris mercredi à 15h, a indiqué le parquet de Paris, tandis que la préfecture de police a fait état de 200 interpellations.

Mélanie Rostagnat avec AFP