BFMTV

Manifestations antiracistes: à quoi s'attendre pour ce samedi de mobilisation?

Manifestation contre le racisme à Strasbourg, le 5 juin 2020

Manifestation contre le racisme à Strasbourg, le 5 juin 2020 - FREDERICK FLORIN / AFP

Le comité "La Vérité pour Adama" appelle à une mobilisation générale ce samedi, à Paris et dans plusieurs grandes villes en région. Entre 15.000 et 20.000 personnes sont attendues dans les rues de la capitale.

Après le succès du premier rassemblement contre les violences policières devant le tribunal judiciaire parisien, le comité "La Vérité pour Adama" lance un nouvel appel à manifester ce samedi. Malgré l'interdiction des réunions de plus de 10 personnes dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, le rassemblement est toléré car traduisant une "émotion mondiale", selon Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur.

Mais cette nouvelle manifestation intervient dans un climat particulièrement tendu entre les forces de l'ordre et le ministère. Les autorités craignent des débordements. 

  • A Paris, 15.000 à 20.000 personnes attendues

A Paris, le comité "La Vérité pour Adama" appelle à un rassemblement qui partira à 14h30 de la place de la République pour se diriger jusqu'à la place de l'Opéra. Une source policière indique à BFMTV que la direction du renseignement de la préfecture de police s'attend à 15.000 à 20.000 participants, soit au moins autant que la manifestation du 2 juin, dont "une centaine d’individus de la mouvance ultra-gauche". Des gilets jaunes pourraient également se joindre au rassemblement.

  • Commerces fermés sur le trajet parisien

Le préfet de Police de Paris a demandé la fermeture, durant la manifestation des "commerces, débits de boissons et restaurants" situés sur le trajet. Didier Lallement enjoint également les commerçants à "mettre en place des moyens de protection contre les dégradations et procéder à la fermeture des terrasses et étalages".

Concernant le mobilier urbain, une réquisition a été envoyée à la Mairie de Paris afin "de faire enlever tous les objets pouvant servir de projectiles" mais aussi de "sécuriser les chantiers de voie publique."
  • De Nantes à Marseille, un appel à se mobiliser partout en France
"Nous appelons toutes les villes de France à venir manifester avec nous pour exiger vérité et justice pour Adama et toutes les victimes de la police ou de la gendarmerie", a lancé le Comité.

L'appel semble avoir été entendu puisque des manifestations sont organisées partout en France. A Marseille, une manifestation s'élancera à 19 heures depuis le Vieux-Port. Martine Vassal, candidate Les Républicains à la mairie de Marseille avait demandé au préfet des Bouches-du-Rhône d'interdire l'événement, déclarant: "Arrêtons de livrer nos rues, nos commerces et la sécurité de nos concitoyens marseillais aux casseurs et à ceux qui s’attaquent à nos forces de l’ordre." 

A Lyon, un rassemblement est prévu au départ de la place Bellecour, à Montpellier place de la Comédie, à Nantes place du Bouffay, à Saint-Nazaire, à Metz, ainsi qu'à Strasbourg dimanche.

Cécile Ollivier et Esther Paolini