BFMTV

Inondations: le trafic Paris intra-muros du RER C interrompu depuis 16 heures

Ce jeudi marque le début de la grève illimitée votée par les syndicats de la RATP. Déjà touchés par les perturbations sur le réseau de la SNCF, les usagers d'Ile-de-France doivent également faire face à la menace d'une crue qui met à l'arrêt le RER C.

Utiliser les transports en commun en Ile-de-France relève de la véritable galère. Alors que le conflit autour de la loi Travail avec le début de grève reconductible ou illimitée, les déplacements des Franciliens pourraient être perturbés par les inondations. Une situation qui ne va pas en s'arrangeant alors que le niveau de la Seine a atteint 4m90 à 11 heures, soit la plus grande crue depuis 2001, celui-ci pourrait atteindre les 5m60 dans la journée. Le maximum est attendu pour vendredi.

> Le trafic du RER C interrompu, plusieurs stations fermées

La menace pèse sur le trafic du RER C. Mercredi soir, la SNCF précisait que la circulation de cette ligne pourrait être interrompue entre le pont de l'Alma et Austerlitz si l'eau continuait de monter. Après une matinée avec une circulation ralentie, la SNCF a annoncé en début d'après-midi que le trafic sur le tronçon central, c'est-à-dire entre la gare d'Austerlitz et les stations Javel et Avenue Henri Martin, allait être interrompu dès 16 heures. Situation confirmée dans l'après-midi sur Twitter.

L’accès Seine de la station Invalides a d’ores et déjà été fermé alors que le niveau du fleuve s'est élevé à 4,9 mètres. "A hauteur de 5,75m, il y a un risque d’inondation", précise la SNCF. Tout comme la station Saint-Michel-Notre-Dame et celle des Invalides en tout début d'après-midi.

> Trafic perturbé à la SNCF, quasi normal à la RATP

Côté trafic, la circulation des trains est perturbé jeudi, au deuxième jour de grève votée par trois des quatre organisations syndicales représentatives. Pour la journée, le taux de grévistes est de 15,2%. L'entreprise prévoit seulement 40% des Transiliens en circulation, le tiers des Intercités et la moitié des TER.

Concernant les lignes dépendant de la RATP, le trafic est normal dans le métro, les bus, les tramways et le RER A.

-
- © -

> Le trafic des Transiliens coupé en raison des inondations

Déjà perturbé par le mouvement social des cheminots, le trafic est complètement interrompu sur certaines lignes en raison de la météo déjà mercredi, la ligne N du Transilien reliant la gare parisienne de Montparnasse à celles de l'ouest de l'Ile-de-France a été coupée en raison d'un risque d'effondrement d'un mur longeant la voie causé par la rupture d'une canalisation à Meudon, dans les Hauts-de-Seine. Le trafic est interrompu entre Plaisir Grignon et Mantes la Jolie, dans les deux sens, jusque dans la soirée.

"Sur demande des autorités et suite aux intempéries, aucune circulation Transiliens, Intercités et TER n'est assurée entre Paris Montparnasse et Versailles-Chantiers jusqu'à nouvel ordre", précise également la SNCF.

Le trafic de la ligne P entre Coulommiers et Tournan est également interrompu. Toujours à cause des inondations, celui sur la ligne R entre Moret et Montargis a été coupé.

> Plus d'embouteillages

En raison de la perturbations dans les transport en commun, nombreux sont ceux qui ont fait le choix de la voiture. Jeudi matin, jusqu'à près de 450 kilomètres de bouchons ont été enregistrés en Ile-de-France. 

La situation sur les routes est particulièrement difficile en Seine-et-Marne, département toujours placé en vigilance rouge. Des dizaines de routes ont dû être coupées en raison des inondations. Une carte téléchargeable des perturbations a été mise en ligne par le département. Idem pour l'Essonne où le trafic est moins compliqué.

J.C.