(Image d'illustration) Pancarte "Macron nourris ton peuple", lors d'une manifestation des gilets jaunes à Marseille, le 8 décembre 2018.
 

Ces faits sont "susceptibles d'être qualifiés pénalement", a déclaré la préfecture de Charente dans un communiqué.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire