BFMTV

"J'ai rêvé que mon bulletin essayait de m'avaler": Emilie, meilleure élève de France avec 21,22/20 au bac

Emilie Laurent, première élève de France avec les meilleurs résultats au baccalauréat

Emilie Laurent, première élève de France avec les meilleurs résultats au baccalauréat - -

Elle est la meilleure élève de France et a décroché la note stratosphérique de 21,22 sur 20 au baccalauréat en série L. Si la réussite d'Emilie Laurent, originaire d'une petite ville de Haute-Loire, fait la fierté de sa famille, ces résultats exceptionnels sont aussi une belle revanche pour la lycéenne, victime il y a deux ans de harcèlement scolaire.

Emilie Laurent est la première élève de France. Avec une moyenne de 21,22/20 au baccalauréat en série L - un résultat exceptionnel possible grâce aux options - la lycéenne a obtenu la meilleure note sur les 695.682 candidats à avoir passé l'épreuve cette année. Un record national, et une belle revanche pour cette jeune fille âgée de 19 ans originaire de Brioude, un village de Haute-Loire, entre Clermont-Ferrand et Le Puy-en-Velay.

Car son parcours scolaire n'a pas été un long fleuve tranquille. En première, elle est victime de harcèlement. Elle interrompt sa scolarité en milieu d'année et quitte le lycée. Un cauchemar pour la jeune fille qui passe plusieurs mois chez elle. Mais à la rentrée de septembre, ses parents l'inscrivent dans un autre établissement, pour lui permettre de prendre un nouveau départ.

Aujourd'hui, Emilie est heureuse.

"J'ai beaucoup de mal à y croire!" s'étonne la lycéenne jointe par BFMTV.com. "C'est tellement extraordinaire! Quand le rectorat m'a appelée tout à l’heure, j'ai dû m'asseoir tellement l'émotion était grande! On m'a annoncé que j'avais la meilleure moyenne, j'ai failli m'évanouir! Je pensais qu'il y avait une erreur!"

20 en philosophie

Pour toute la famille, cette réussite est une grande fierté.

"Je suis époustouflée, je me demande encore comment j'ai réussi à faire une fille aussi merveilleuse", témoigne, émue, Sylvie Laurent, sa mère jointe par BFMTV.com. Je suis sans mot."

Emilie a la victoire modeste: elle était en effet convaincue d'avoir échoué à plusieurs épreuves, et avoue avoir rendu certaines copies dans la précipitation. Pour la philosophie - rappelons qu'elle a eu 20 - elle a même changé de sujet en cours de route, optant finalement pour le commentaire de texte. "Je n'ai pas vu venir cette note, c'est l'épreuve que je pensais avoir le plus ratée…" confie-t-elle.

Ainsi, son relevé exceptionnel a été une surprise pour la jeune fille. "Quand je suis arrivée pour recevoir mes résultats, je me préparais à avoir des mauvaises notes." En réalité, c'est une mention très bien avec les félicitations du jury qui l'attendaient. "Je n'y croyais pas mes yeux ni mes oreilles!"

"Ne pas m'abrutir de travail, enfin un peu quand même!"

Emilie, dont le père et la tante sont enseignants, est une bosseuse. Dès le CM1, la petite fille est autonome et fait ses devoirs toute seule. Depuis la classe de sixième, elle répète chaque soir les leçons de la semaine. Pour le bac, elle reconnaît avoir "énormément, énormément travaillé toute l'année".

Mais si elle avoue en riant ne pas être du genre à "(s)'abrutir de travail au point de ne pas pouvoir souffler, enfin un peu quand même!", la lycéenne a tout de même pris le temps durant ses révisions de lire et d'écrire, ses deux passions. Des romans policiers, fantastiques. Elle a d'ailleurs déjà bouclé "un ou deux romans" et rêverait de pouvoir un jour les publier. "J'aime écrire des histoires policières, créer des énigmes et les résoudre."

Sa plus mauvaise note? 18, aux épreuves anticipées de français l'année dernière. Elle compte également un 19, en littérature anglaise à l'oral. Pour le reste: une avalanche de 20/20. Pas vraiment étonnant pour cette élève brillante: sa moyenne générale a oscillé entre 18,5 aux deux premiers trimestres et un presque parfait 19,6 au dernier.

-
- © -

Maintenant qu'elle a reçu ses résultats, Emilie est soulagée et avoue dormir beaucoup mieux. Car bien qu'excellente élève "depuis le CP", précise sa mère, Emilie est une angoissée. Ainsi, les nuits de ces dernières semaines ont été agitées: "J'ai rêvé que mon bulletin essayait de m'avaler", se souvient-elle, amusée.

"La plus belle victoire sur moi-même"

Sa matière favorite? "Je les aime toutes mais j'ai un faible pour l'anglais et la littérature anglaise." D'ailleurs, à la rentrée, la future étudiante débutera une licence de littérature anglaise à l'université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand. Emilie sait ce qu'elle veut: elle souhaite devenir traductrice.

Pour récompenser ses efforts, ses parents comptent bien marquer le coup avec un beau cadeau, sans en dire davantage pour ne pas éventer la surprise. Mais Emilie ne demande rien, si ce n'est un dîner au restaurant en famille. "Avoir eu ces notes, c'est la plus belle victoire sur moi-même."

https://twitter.com/chussonnois Céline Hussonnois Journaliste BFMTV