BFMTV

Education

À Lyon, des cahiers de vacances étaient distribués à la gare tout le weekend. À l'intérieur, pas de problèmes de maths, mais des exercices ludiques pour sensibiliser les enfants aux dangers du soleil. 

Story 7 : "Il n'y aura pas de pass sanitaire à l'école", Nathalie Elimas - 28/07

Story 7 : "Il n'y aura pas de pass sanitaire à l'école", Nathalie Elimas - 28/07

Jean-Michel Blanquer a dévoilé ce mercredi une partie du protocole sanitaire prévu pour la rentrée scolaire. La vie sera un peu plus compliquée pour les élèves non-vaccinés, malgré l'absence d'obligation vaccinale pour eux. Abordant le sujet avec nous en plateau, Nathalie Elimas, secrétaire d’État chargée de l'éducation prioritaire, a apporté des précisions sur ce protocole. Elle a aussi tenu à rappeller qu"'il n'y aura pas de pass sanitaire à l'école".

Story 2 : Les élèves non vaccinés discriminés ? - 28/07

Story 2 : Les élèves non vaccinés discriminés ? - 28/07

Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a dévoilé ce mercredi une partie du protocole sanitaire qui sera en place à la rentrée dans l'Éducation nationale. Parmi les mesures annoncées, les élèves non vaccinés devront poursuivre les cours à distance durant 7 jours, tandis que les élèves vaccinés pourront rester en présentiel. On en parle en plateau avec Lisa Hadef, journaliste BFMTV. Jean-Louis Teboul, chef de service médecin intensive et réanimation à l'hôpital Bicêtre. Anne Saurat-Dubois, journaliste politique BFMTV. Et en duplex avec Jean-Rémi Girard, président du Syndicat National des Lycées et Collèges. Myria Menez, président de la Peep 94.

Jean-Rémi Girard, président du SNALC: "On ne sait pas qui va disposer de la connaissance du statut vaccinal des élèves"

Jean-Rémi Girard, président du SNALC: "On ne sait pas qui va disposer de la connaissance du statut vaccinal des élèves"

Le président du Syndicat national des lycéens et collèges Jean-Rémi Girard était ce mercredi invité de BFM Story, sur BFMTV. Il est revenu sur l'annonce, faite par le ministre Jean-Michel Blanquer, concernant les élèves non-vaccinés qui devront suivre les cours à distance dès l'apparition d'un cas positif au Covid-19 dans une classe. Pour lui, "ça va être compliqué" à mettre en place, d'autant plus puisqu'il "ne sait pas qui va disposer de la connaissance du statut vaccinal des élèves".