BFMTV

Brigitte Macron et d'autres personnalités lisent la "dictée ELA"

Brigitte Macron (à gauche) pour la dictée ELA.

Brigitte Macron (à gauche) pour la dictée ELA. - BFMTV

L'ancienne professeure de français et première dame a renoué avec ses premières amours. Texte choisi pour la dictée: un extrait de Chanson douce de Leïla Slimani, prix Goncourt 2016.

Première dame et ancienne professeure de français et de théâtre: difficile de faire plus qualifié pour lire aux élèves d'un établissement parisien, la dictée ELA. Ce lundi, et comme chaque année, l'Association européenne contre les leucodystrophies (ELA) organisait l'exercice pour promouvoir sa cause.

Le concours de Brigitte Macron a donné un sérieux coup de projecteur à l'association dont l'ancien footballeur Zinédine Zidane est depuis 16 ans le parrain. Le texte choisi extrait de Chanson douce de Leïla Slimani, prix Goncourt 2016, a été lu dans quelque 2.000 établissements scolaires partout en France.

La première dame était accompagnée du ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer et de l'auteure du roman mis à l'honneur. "Des personnalités du monde du sport, de la chanson, du cinéma, de la télévision... endosseront le rôle de professeur d'un jour dans les salles de classe en lisant la dictée aux jeunes", annonçait en amont l'Association européenne contre les Leucodystrophies (ELA). La dictée marque traditionnellement le coup d'envoi de la campagne baptisée "Mets tes baskets et bats la maladie".

L'Elysée a fait savoir que Brigitte Macron n'était pas à l'origine de la médiatisation de cet événement qui est le fait de l'association. Toujours est-il que, par petites touches, Brigitte Macron endosse progressivement son rôle de première dame tel qu'il avait été défini, dans les grandes lignes, par une charte l'été dernier.

dossier :

Brigitte Macron

David Namias