BFMTV

Vol vers l'ISS: que se passe-t-il dans les heures et minutes précédant le décollage?

L'équipage Crew-2 qui va s'envoler vers la Station spatiale internationale

L'équipage Crew-2 qui va s'envoler vers la Station spatiale internationale - Spacex

À 11h49 vendredi, le vaisseau Crew Dragon décollera de la Floride, en direction de l'ISS, avec à son bord l'astronaute français Thomas Pesquet.

Initialement prévu le jeudi 22 avril, le départ de Thomas Pesquet pour la Station Spatiale Internationale (ISS) a été reporté à ce vendredi matin 11h49 heure française, en raison de "conditions météorologiques défavorables". L'astronaute français embarquera avec trois autres personnes: les Américains Shane Kimbrough et Megan McArthur, ainsi que le Japonais Akihiko Hoshide.

Le vaisseau Crew Dragon doit quitter le centre spatial Kennedy, en Floride (États-Unis), à 5h49 heure locale, et arriver à l'ISS samedi matin à 5h10, selon le programme publié par la NASA (11h10 heure française). Le planning de la matinée est précis, et a été répété, comme l'expliquait Thomas Pesquet lundi lors d'une conférence de presse.

"On a fait la répétition générale [dimanche]. À l'heure exacte du décollage, on était dans la capsule en haut de la fusée, sur le pas de tir. La fusée fait 70 mètres de haut donc on était dans un scaphandre dans la fusée. La seule chose qui manquait, c'était le carburant évidemment. À part ça, tout était réel", déclarait l'astronaute.

Arrivée sur le pas de tir trois heures avant

Pour les quatre participants à ce vol, et pour toutes les personnes s'occupant du décollage du Crew Dragon, la journée commencera bien avant 11h49. Les astronautes partiront pour le pas de tir - plateforme à partir de laquelle est lancée la fusée - trois heures avant le décollage, écrit l'ESA (Agence Spatiale Européenne).

Ils arriveront déjà en combinaison sur le pas de tir, amenés dans deux voitures Tesla - deux astronautes par voiture - comme cela a déjà été vu ces derniers mois. La société Tesla appartient à Elon Musk, aussi à la tête de l'entreprise SpaceX, qui a fourni le Crew Dragon et le lanceur Falcon 9 à la NASA.

Les astronautes s'installent ensuite dans la cabine, et l'écoutille de la capsule est fermée, environ deux heures avant le décollage. Les derniers tests de fonctionnement et ajustements sont alors effectués.

Les dernières minutes avant le décollage

Les très techniques 45 minutes avant le décollage du vaisseau sont détaillées sur le site de Space X. 42 minutes avant la propulsion, "le bras d'accès de l'équipage se rétracte". 35 minutes avant, c'est le remplissage en kérosène et en oxygène liquide qui a lieu. Sept minutes avant, "Falcon 9 commence le refroidissement du moteur avant le lancement".

À 11h48, la séquence de vérification automatique par les ordinateurs de bord commencera. À 11h48 et 15 secondes, le directeur de vol donnera son "go", avant le décompte des dernières secondes.

Lors de ces toutes dernières secondes, "on égrene dans sa tête le compte à rebours, on a une pensée pour ses proches, pour sa famille, c'est quand même un moment un peu intense", expliquait Thomas Pesquet lundi. "Et puis très vite, on se tourne vers la technique. Ce n'est pas très poétique, mais vraiment, on a une tâche à réaliser, on ne veut pas perdre une seule information qui serait importante, pas rater une seule action qui serait importante".

Selon le programme actuel, cette navette doit accoster l'ISS vers 5h10 (11h10 heure française) samedi 24 avril au matin.

Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV